Sommaire

En couple, en famille, au travail, les pervers narcissiques représentent 2 à 3 % de la population. Ces personnes souffrent d’un trouble complexe de la personnalité. Cela peut concerner les hommes et les femmes.

Zoom sur les pervers narcissiques féminines.

Pervers narcissique : c’est quoi ?

La perversion narcissique est une psychopathologie qui repose sur la manipulation mentale.

Troubles narcissiques

La pathologie comprend les troubles narcissiques :

  • un besoin d’être admiré inlassablement, une quête de reconnaissance et d’empathie qui tourne à l’obsession ;
  • et la perversion : caractérisée par le besoin de satisfaire ses désirs et ses besoins aux dépens des autres.

Personnalité complexe

Les perverses narcissiques, qu’on appelle manipulatrices sont des personnes sans affect qui montrent plusieurs visages et sont de ce fait difficiles à repérer : 

  • séduisantes et sympathiques de prime abord, elles deviennent peu à peu autoritaires et tyranniques ;
  • elles peuvent paraître un peu timides ou bien extraverties et bonnes vivantes ;
  • elles ont tendance à passer rapidement d’une personne agréable en public à un bourreau en privé.

Processus narcissique

Les pervers narcissiques procèdent en différentes étapes :

  • création d’un lien ;
  • attaque de la confiance d’autrui ;
  • création d’une dépendance de l’autre.

Autrement dit, la victime est isolée pour être mieux contrôlée et manipulée.

Caractéristiques du pervers narcissique

Ainsi, les pervers narcissiques ont tendance à :

  • critiquer ;
  • se rendre supérieur en écrasant les personnes autour ;
  • se valoriser ;
  • communiquer de manière floue ;
  • changer d’opinion fréquemment ;
  • être jaloux.

Non remise en cause du pervers narcissique

Les pervers narcissiques ne se remettent pas en cause :

  • ces personnes ne veulent pas changer, n'en voient pas l’utilité ;
  • elles sont persuadées de détenir la vérité ;
  • elles sont dans le déni ;
  • elles n’ont jamais tort.

Caractéristiques des femmes perverses narcissiques

On parle souvent des hommes manipulateurs :

  • Mais les femmes peuvent tout autant endosser ce rôle et être des pervers narcissiques.
  • Elles sont souvent plus difficiles à détecter tant on s’attend moins à ce genre de comportement chez une femme.
  • Les hommes victimes ont tendance à moins se confier, à se taire, par honte.

Les femmes perverses narcissiques :

  • jouent le rôle de la parfaite épouse et de la mère idéale ;
  • perçoivent une dualité dans la relation avec l’homme ;
  • voient leurs maris comme une source financière ;
  • multiplient en général les relations extra-conjugales.

Dans une relation mère-enfant, la mère perverses narcissique :

  • déverse ses rancœurs sur ses enfants ;
  • elle voit en son enfant l’occasion de créer son œuvre ;
  • l’enfant est considéré davantage comme un objet que comme un être à part.

Femme perverse narcissique : choix des victimes

Des proies faciles

Les victimes des pervers narcissiques sont souvent des « proies faciles » :

  • généreuses ;
  • altruistes ;
  • qui manquent de confiance en soi ;
  • qui n’aiment pas le conflit.

Elles ne s’en rendent pas compte dans un premier temps, jusqu’à un jour où le dénigrement devient quotidien. Les victimes peuvent voir leur intégrité physique et morale se dégrader , elles subissent : culpabilisation, dévalorisation et humiliation.

Solutions

Alors que faire ? Pour éviter de trop souffrir, voire même de tomber en dépression, il est conseillé de :

  • travailler à améliorer la confiance en soi ;
  • sortir de la dépendance de l’autre ;
  • renouer avec ses proches ;
  • tenter la contre manipulation en essayant d’être indifférent face aux actions et réactions ;
  • fuir, se séparer dans le cas d’un couple, est la meilleure des solutions…

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider