Sommaire

La crise existentielle peut survenir à plusieurs moments au cours de la vie.

Comment apparaît-elle ? A-t-elle des conséquences sur la vie de celui ou celle qui la traverse ? On vous en dit plus dans la suite de notre article.

Manifestations d'une crise existentielle

On l’appelle aussi crise de la vie, la crise existentielle est un moment difficile à passer :

  • C’est une période de changements de perception, de la conception des choses, de doutes, de remise en question, d’hésitations, d’introspection.
  • Elle nécessite souvent d’avoir à prendre des décisions (qui peuvent s’avérer difficiles).
  • Elle est une période typique de changements pour aller à la rencontre de soi-même, elle peut permettre d’apprendre à mieux se connaitre, c’est l’occasion de suivre de plus près ses envies.
  • Cette période de transition parfois brutale peut se caractériser par des comportements aberrants ou un "pétage de plomb".

Crise existentielle : à différents moments de la vie

La crise existentielle peut survenir à différents moments de la vie d’un individu :

  • lors d’un deuil, d’une séparation, de la perte d’un emploi ;
  • lors d’une prise de conscience ;
  • lors d’un changement d’environnement ou d’un changement corporel ;
  • au moment d’un accident.

La personnalité évolue en fonction des âges de la vie, les décisions à prendre et les difficultés rencontrées sont différentes.

De ce fait, une crise existentielle peut survenir à l’adolescence ou lors d’un passage de dizaine :

  • La crise de la trentaine : c’est le moment des grandes décisions.
  • La crise la quarantaine : une période de bilan sur les années achevées et de regard sur l’avenir.
  • La crise de la cinquantaine, et ses nouvelles remises en question.
  • Toutes les suivantes qui ont chacune leurs caractéristiques.

Comment repérer une crise existentielle ?

Il existe des signes caractéristiques d’une telle période de transition. Ceux-ci dépendant bien sur du type de crise existentielle traversée et de la période de la vie à laquelle elle survient. Citons notamment :

  • Un changement d’apparence, de personnalité (en tentant de paraitre plus jeune par exemple).
  • Une nostalgie pour les moments passés.
  • Un besoin de se rassurer sur son pouvoir de séduction.
  • Un éloignement par rapport à sa famille ou à ses proches.
  • Ou encore une impulsivité.

Crise existentielle : quelles sont ses conséquences ?

Il n’est pas rare que les crises de la vie s’accompagnent de stress, d’une nervosité. Mais elles peuvent engendrer des conséquences plus néfastes :

  • une dépression ;
  • un comportement addictif : toxicomanie, alcoolisme, tabagisme, etc. ;
  • le suicide dans les cas les plus graves.

Pour aller plus loin :