Sommaire

Ainsi nommé en référence à l'ascétisme de Diogène le grec qui vivait dans une jarre, dénué de tout confort, le syndrome de Diogène décrit un trouble du comportement en rapport avec l'environnement domestique.

Que recouvre exactement ce drôle de syndrome, plus sérieux qu'il n'y paraît ? Réponses maintenant.

Description du syndrome de Diogène

Le syndrome de Diogène est un état anormal d’insalubrité majeure causée par un dérèglement psychologique.

Il se caractérise par 3 troubles majeurs chez les personnes atteintes, qui souffrent des manies suivantes :

  • L’accumulation : c'est un besoin maladif d’accumuler et de conserver des objets ou déchets qui dérangent le voisinage, entre autres par la production d’odeurs nauséabondes. Cette accumulation excessive mène généralement à des conditions de vie insalubres dans le domicile que l'on appelle « insalubrité morbide ».
  • L’incurie : elle est définie par une extrême négligence de l’hygiène corporelle et de l’habitat.
  • Le collectionnisme : c'est une forme particulière de compulsion appelée « amassement compulsif », où les patients accumulent de multiples objets qu'ils ne peuvent s'empêcher de rapporter chez eux après les avoir trouvés dans divers endroits.

Qui est concerné par le syndrome de Diogène ?

On distingue souvent 2 catégories de personnes atteintes par le syndrome de Diogène :

  • les patients « actifs » : ils entassent dedans ce qu’ils récoltent dehors et remplissent leur intérieur ;
  • les patients « passifs » : ils se font envahir par leurs déchets et se laissent déborder par les accumulations qui s’entassent malgré eux.

Ce syndrome frappe plus fréquemment des personnes :

  • âgées ou malades ;
  • isolées socialement ;
  • qui viennent de vivre un deuil ;
  • qui présentent des troubles psychologiques de type schizophrénie.

Diagnostic du syndrome de Diogène

Le diagnostic de personnes qui souffrent du syndrome de Diogène est relativement difficile à faire, car leur isolement est fréquent.

Le plus souvent, on devra faire appel à une entreprise spécialisée afin de débarrasser les objets accumulés, voire les animaux (plusieurs chats par exemple) et de nettoyer le logement.

Le malade sera alors traité en hôpital psychiatrique, ou au moins suivi psychologiquement.

Traitement de la maladie de Diogène

Le syndrome de Diogène dit « léger » pourra être confondu avec des TOC (troubles obsessionnels compulsifs) qui s'apparenteront au désir d'accumulation et/ou de collectionisme.

On pourra mettre en place certains gestes afin de résoudre petit à petit ces symptômes tels que de désencombrer le logement en procédant par étape, une pièce à la fois, un placard à la fois :

  • se débarrasser de tous les vêtements, souliers, etc. qui n'ont pas été portés depuis 1 an ou plus ;
  • pour les ustensiles et la vaisselle, les ranger dans une boîte et les ressortir au fur et à mesure en fonction des besoins, puis les remettre à nouveau dans les placards ;
  • trier les papiers, les factures, au fur et à mesure de leur réception et ne pas laisser s’entasser la paperasse sur les tables et les bureaux ;
  • ranger les choses au fur et à mesure après les avoir utilisées.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider