Sommaire

La manipulation mentale ou le « lavage de cerveau » est une technique utilisée par le manipulateur pour changer les pensées et le comportement de sa victime. Chacun peut être victime, souvent même sans s’en rendre compte, d’un manipulateur de son entourage.

La manipulation mentale peut concerner une seule personne ou bien un groupe, voire même la population entière d’un pays (propagande). En droit, on l’appelle la « sujétion psychologique », lorsqu’elle concerne des victimes de gourous et de sectes par exemple.

Être victime de manipulation mentale peut avoir de graves conséquences sur la vie quotidienne et la santé mentale. S’en rendre compte le plus tôt possible et connaître les parades pour s’en sortir permet de limiter les dommages. Faisons le point ensemble.

Différentes techniques de manipulation

Même si nous développons tous des stratégies proches de la manipulation pour atteindre nos objectifs, lorsque ces stratégies se font au détriment des autres, il peut s’agir d’une manipulation mentale.

Parce qu’ils se cachent sous plusieurs visages (collègue, parent, conjoint, ou encore ami) et utilisent toujours la culpabilité de leurs victimes pour arriver à leur fin, les manipulateurs sont très difficiles à repérer.

Plusieurs techniques de manipulation peuvent être utilisées par le manipulateur pour atteindre son but :

  • La séduction en suscitant l’admiration, l’attirance, voire l’amour de sa victime.
  • La suggestion en transmettant une idée par le langage et le comportement.
  • La persuasion en amenant sa victime à croire, à faire ou à vouloir ce qu’il a décidé.
  • La soumission en prenant le pouvoir sur sa victime.

Victime d'un manipulateur : conséquences

Être confronté à un manipulateur génère une souffrance importante. La victime va ressentir les mêmes symptômes quelque soit le manipulateur et la technique de manipulation utilisée :

  • La culpabilité : le manipulateur se présente lui-même comme la victime et en demande toujours plus.
  • La déstabilisation en présence du manipulateur qui la dénigre, la victime se sent dévalorisée et s’isole de son entourage.
  • L’assujettissement : la victime est subjuguée par son bourreau qui la séduit, la flatte et l’impressionne pour mieux la piéger.

D’autres symptômes de manipulation peuvent aussi apparaître chez la victime :

  • Un manque de confiance en soi et un sentiment d’infériorité.
  • Des ruminations, de l’anxiété, des attaques de panique ou des crises d’angoisse.
  • Un changement de comportement au quotidien (isolement, perte de motivation).
  • Des troubles du sommeil (cauchemars, insomnies) et des troubles de l’appétit.
  • Des douleurs physiques (maux de tête, de ventre).
  • Une fatigue, une irritabilité et une dépression pouvant aller jusqu’aux idées suicidaires dans certains cas.

Manipulation mentale : comment s'en sortir ?

Se libérer d’une manipulation mentale est possible. Certaines parades sont nécessaires pour déjouer un manipulateur quand on est soi-même victime ou que l’on souhaite aider un proche :

  • S’entourer d’amis ou de personnes de confiance. On est plus fort à plusieurs.
  • Contrecarrer le manipulateur en s’affirmant (dire « non »), savoir être à l’écoute de soi et garder un esprit critique.
  • Mettre fin à la manipulation en agissant pour tenir à distance le manipulateur. Afficher une indifférence est le meilleur moyen de le déstabiliser.
  • S’aimer et s’affirmer.
  • Se faire respecter en affirmant ses limites, ses besoins et ses désirs.
  • Renoncer à vouloir changer le manipulateur.

Il faut souvent s’armer de patience et ne pas culpabiliser d’avantage si l’on échoue lors des premières tentatives.

L’aide d’un psychologue, d’un psychiatre ou d’associations de victimes peut alors permettre de prendre de la distance avec le manipulateur et trouver la force de se reconstruire.