Sommaire

Faire passer ses besoins avant ceux des autres est le propre d'une personne qui se livre au chantage affectif. Il peut mener tout droit sa victime vers la dépendance affective si cette dernière n'adopte pas le bon comportement face à son maître chanteur.

Découvrons ce qu'est le chantage affectif, comment le reconnaître et comment réagir face à son manipulateur.

Chantage affectif : qu'est-ce que c'est ?

Le chantage affectif est effectué dans le cadre émotionnel. Il est le fait d'un manipulateur qui menace une personne de punition ou de privation - directement ou tacitement - si elle ne comble pas ses désirs. La personne victime de chantage affectif peut être le conjoint ou tout autre membre de la famille, un ami, un collègue.

Pour obtenir ce qu'il souhaite, ce maître chanteur crée une situation de malaise, sème le doute, joue les victimes.

Une personne qui se livre au chantage affectif cherche à instaurer une position de force. Il s'agit d'une attitude propre aux individus qui manquent de confiance en eux et/ou - dans un couple - qui sont incapables de communiquer de façon saine avec leur conjoint ou leur conjointe.

Reconnaître un chantage affectif

Un individu peut exercer un chantage affectif soit en imposant une contrainte psychologique, soit en faisant des pressions physiques. Parfois indirectes, les menaces peuvent ne pas être facilement repérables. Toutefois, avec un peu d'observation, il est possible de déceler les agissements maître chanteur affectif. On peut par exemple retrouver :

  • Les menaces de type « Si tu ne fais pas ceci je te quitte. » : d'ordre psychologique, ce chantage sentimental sévit au sein du couple.
  • Le cadeau comme monnaie d'échange : outre les menaces, le manipulateur peut en effet utiliser habilement le principe de la réciprocité en offrant un cadeau pour mieux arriver à ses fins. Il rend ainsi débitrice la personne qui reçoit le cadeau, et exige d'elle un retour. Cette forme de chantage a surtout lieu dans le cercle familial ou amical.
  • La culpabilité instillée à sa victime : c'est par exemple le cas de parents qui clament s'être sacrifiés pour leur enfant, et dont ils exigent différentes choses comme s'il était leur débiteur. Mais cette forme de chantage affectif peut aussi sévir dans le milieu professionnel, entre deux collaborateurs assez proches.

Il faut savoir que le maître chanteur affectif ne tient jamais compte des besoins d'autrui. Il fait preuve de mauvaise foi en refusant toute part de responsabilité dans un échange blessant. Il cherche coûte que coûte à sortir vainqueur d'une situation conflictuelle.

Quel comportement avoir face à du chantage affectif ?

Il est important de ne pas se laisser dominer par une personne qui pratique le chantage affectif. Et pour mieux lutter, la seule solution est d'en repérer les signes. Pour se protéger et faire en sorte que les pressions prennent fin, il faut :

  • apprendre à dire non ;
  • oser mettre son manipulateur au défi ;
  • cesser de céder au chantage ;
  • imposer des concessions réciproques ;

Réagir face à un chantage affectif est indispensable pour ne pas plonger dans une détresse sentimentale.