Sommaire

Un avare affectif est une personne qui se trouve dans l’incapacité d’échanger et d’exprimer ses émotions, et ses sentiments.

La perte de contrôle de ses sentiments lui fait peur car il ne veut pas se sentir vulnérable aux autres. Il fait parfois souffrir son entourage par son manque d’expression et de reconnaissance. Zoom sur l'avare affectif.

Qu’est-ce qu’un avare affectif ?

L’avare affectif est quelqu’un qui montre peu ses émotions. C’est souvent son partenaire qui se plaint de son comportement froid et distant.

C’est pourtant ce qui peut séduire au début de la relation et exercer une attraction. Rapidement, les partenaires qui le fréquentent peuvent se sentir délaissés et frustrés par ce manque d’affection :

  • Ce trait de caractère concerne plus souvent les hommes. L’avare affectif donne différents prétextes pour ne pas avoir à démontrer ses sentiments.
  • Il peut faire passer son détachement émotionnel pour de la pudeur ou une éducation rigide. C’est sa façon de se protéger pour ne pas se sentir dépendant vis-à-vis de quelqu’un ou d’une émotion. Il a peur de s’engager et de perdre sa propre identité.
  • Il lui est difficile d’entrée en empathie avec l’autre, ses réactions sont souvent froides et il ne réagit pas beaucoup sur le plan émotionnel.
  • Il ne sait pas exprimer sa reconnaissance, ignore souvent les émotions des autres car il reste centré sur le contrôle de ses propres sensations.

Avare affectif : comment le reconnaît-on ?

L’avare affectif n’arrive pas à démontrer ses émotions et ses sentiments à son partenaire ou à son entourage. Cela ne veut pas dire qu’il ne ressent rien, mais plutôt qu’il se protège d’une éventuelle dépendance affective.

Il est non seulement peu démonstratif, mais aussi peu enclin aux déclarations enflammées, aux compliments et aux gestes tendres.

Pour reconnaître un avare affectif, il existe plusieurs caractéristiques :

  • Il ne complimente pas.
  • Il embrasse et touche peu son partenaire et les autres.
  • Il est froid et distant.
  • Il ne témoigne pas d’affection ni de tendresse envers son partenaire, que ce soit pour lui dire « je t’aime » ou lui tenir la main.
  • Il ne fait pas de surprise.
  • Il ne témoigne aucun enthousiasme, ni reconnaissance.

Les avares affectifs sont plus à l’aise dans l’action que dans les mots. Ils ont moins besoin de démonstrations quotidiennes de leurs émotions, c’est pourquoi leur comportement peut être mal interprété par leur partenaire ou leur entourage.

Que faire lorsque l’on vit avec un avare affectif ?

Il n'est pas toujours facile de vivre avec un avare affectif. Le partenaire, ou l’entourage, peut lui parler de sa propre frustration mais sans devenir accusateur.

L’aider à lâcher prise et à libérer ses émotions progressivement est un travail long et difficile. Plusieurs techniques peuvent l’aider :

  • Le rassurer sur la relation en lui donnant confiance.
  • Être à l’écoute de ses désirs, de ses peurs et de ses frustrations.
  • Lui montrer comment donner de l’affection.
  • L’aider à avoir confiance en lui.
  • Exprimer ses propres sentiments pour susciter une réaction en retour.
  • Se concentrer sur les points positifs de la relation.
  • Ne pas être dans l’accusation ou le reproche.
  • Favoriser le dialogue et prendre du temps pour la relation.
  • Respecter sa tranquillité quand c’est nécessaire.

Choisir un compagnon avare affectif n’est pas anodin et peut refléter un besoin de liberté ou des difficultés à exprimer ses propres émotions.

Il est important de s’interroger sur ce choix. Le désir se nourrit parfois du manque et d’une certaine distance vis-à-vis de l’autre, ce qui peut rendre les avares affectifs séduisant.