Sommaire

La psychosomatothérapie (appelée aussi « somatothérapie ») a la particularité d’intégrer l’approche corporelle à la psychanalyse. Elle considère la personne dans sa globalité, autant sur le plan corporel que psychologique et émotionnel.

Elle est accessible à tous et permet de résoudre de nombreuses difficultés psychologiques et/ou corporelles. Découvrons tout ce qu'il faut savoir sur la psychosomatothérapie !

Qu’est-ce que la psychosomatothérapie ?

La psychosomatothérapie, lancée par Richard Meyer dans les années 80, considère la personne dans son ensemble, à travers son corps et son esprit, et surtout par les interactions qui existent entre eux.

Le corps est considéré comme un lieu physique permettant d’accéder à l’inconscient et aux capacités de changement. La parole et le toucher favorisent les prises de conscience des difficultés psychologiques, pour mieux les résoudre.

Comme pour la plupart des thérapies psychocorporelles, auxquelles la psychosomatothérapie appartient, le psychosomathérapeute fait appel à différentes techniques pour accéder à la mémoire corporelle : le toucher, l’écoute verbale et corporelle, la communication, la relaxation, le mouvement, la respiration, et la verbalisation.

De nombreux troubles sont traités par la psychosomatothérapie :

Cette technique particulière aide à prendre conscience des besoins, des conflits et des frustrations personnelles qui ont laissé une empreinte dans le corps et l’esprit.

Elle aide à se libérer des fausses croyances (« je suis nul », « je n’y arrive jamais ») et changer son regard sur soi-même.

Caractéristiques de la psychosomatothérapie

La psychosomatothérapie rétablit les interactions entre l'esprit, le corps, et l'énergie à travers le travail corporel et l’analyse. Elle associe la verbalisation à des techniques corporelles favorisant le lâcher prise. La recherche d’harmonie permet alors de s’épanouir pleinement dans son environnement et de résoudre les difficultés.  

Un travail analytique des symboles, des rêves, du refoulement ou des lapsus est proposé en association avec différents outils laissés à l’appréciation du thérapeute et du patient :

À travers ces techniques, la psychosomatothérapie libère les émotions et aide la personne à réinvestir son corps. Elle apporte beaucoup de bien-être au quotidien et permet de développer une meilleure connaissance de soi.

C’est un formidable outil de développement personnel qui aide à l’aboutissement des projets. Elle est très efficace pour améliorer la confiance en soi et résoudre l’origine d’un mal-être.

Psychosomatothérapie : formation pour devenir psychosomathérapeute

Pour devenir psychosomathérapeute, il est préférable d’avoir suivi ou d’être en cours d’analyse ou de psychothérapie d’inspiration analytique approfondie. La formation est accessible par les psychologues, les psychiatres et les psychothérapeutes.

L’enseignement dure en général plusieurs années. Il est à la fois théorique, mais aussi pratique autour de trois domaines : analytique, humaniste et psychocorporel.

Le psychosomathérapeute, à travers sa propre psychothérapie apprend à mieux se connaître et à contrôler ses implications personnelles. Il est supervisé dans sa pratique clinique pour l’aider à gérer la théorie et son contre-transfert. C’est par l’expérience qu’il acquière ses compétences.  

Aussi dans la rubrique :

Courants de pensée

Sommaire