Sommaire

La paraphrénie est une forme de psychose délirante chronique qui porte sur des thèmes fantastiques. Le paraphrène développe tout un monde imaginaire qui se superpose au monde réel. Les hallucinations sont très intenses et alimentent le délire. Il s’agit d’une maladie psychiatrique souvent difficile à traiter.

Le point dans notre article.

Qu’est ce que la paraphrénie ?

La paraphrénie est une psychose chronique qui se caractérise par une intense activité délirante à laquelle le paraphrène adhère totalement. Le monde imaginaire prend l’aspect de rêveries, de contes ou de fiction et coexistent avec des pensées et des fonctions intellectuelles normales.

Il s’agit d’une maladie mentale différente des autres psychoses chroniques (schizophrénie, psychose hallucinatoire chronique, psychose paranoïaque) qui apparaît de façon progressive à partir de l’âge de 40 ans.

On distingue en général deux formes de paraphrénie :

  • La paraphrénie imaginative avec un délire imaginatif seul.
  • La paraphrénie fantastique et confabulante qui associe au délire imaginatif des hallucinations et parfois un automatisme mental. La personne perçoit la réalité de façon purement imaginaire.

Le paraphrène peut donner l’impression à son entourage d’assister à un film, ou de vivre dans un conte merveilleux, comme chez les enfants. Il peut se mettre à parler de personnages fabuleux, ou d’animaux fantastiques qui se déplacent devant lui, lui parlent ou construisent des choses, dansent ou chantent.

Cette intense activité délirante se limite la plupart du temps à certains domaines de la vie intellectuelle. Le paraphrène peut par ailleurs, agir de façon tout à fait normale et s’adapter au réel sans que son entourage ne constate un problème. Le délire prend de plus en plus de place au fur et à mesure des années, mais tout en lui permettant de conserver ses activités quotidiennes pendant très longtemps.

Paraphrénie : quels symptômes ?

Les symptômes de la paraphrénie varient en fonction des formes de la maladie. Cependant, on distingue certains symptômes fréquents :

  • un délire juxtaposé à la réalité (qui interprète des éléments du réel) ;
  • des hallucinations (auditives, visuelles, ou cénesthésiques) ;
  • un thème fantastique emprunté aux comtes pour enfants avec des éléments fabuleux et surnaturels ;
  • une certaine adaptation sociale ;
  • des troubles de l’humeur (mélancolie ou symptômes maniaques).

La maladie évolue en général lentement sur plusieurs années. Les fonctions intellectuelles et sociales sont souvent conservées longtemps, permettant au paraphrène de mener une vie presque normale aux yeux de son entourage.

Petit à petit, le délire envahit la personnalité et le fonctionnement quotidien, nécessitant une hospitalisation ou des aides spécialisées.

Causes de la paraphrénie

Il n’existe pas de cause unique à la paraphrénie.

Il s’agit d’une maladie de l’âge adulte ou de la vieillesse, qui touche autant les femmes que les hommes. La combinaison entre l’environnement, la biologie, la génétique et l’histoire personnelle serait à l’origine de la maladie. Les antécédents familiaux de paraphrénie ou de psychose semblent favoriser la maladie.

Il n’est ainsi pas possible de prévenir son apparition.

Paraphrénie : quel traitement ?

La paraphrénie est une maladie chronique avec des phases plus ou moins délirantes. L’évolution étant relativement lente, le fonctionnement social est conservé pendant plusieurs années. Contrairement aux autres formes de psychose, les neuroleptiques ne sont pas toujours très efficaces sur les symptômes de la paraphrénie. Les thérapies de soutien sont à privilégier pour aider le paraphrène à mieux gérer et tolérer son délire.

L’hospitalisation est réservée aux phases d’exacerbations du délire et des hallucinations. C’est pourquoi, les consultations régulières auprès d’un psychiatre, ainsi que les soins ambulatoires et les aides à domicile permettent au paraphrène de conserver son autonomie le plus longtemps possible.

Ces pros peuvent vous aider