Syndrome d'Alice au pays des merveilles, dit de Todd

Sommaire

Le syndrome d’Alice au pays des merveilles, ou syndrome de Todd, est un trouble neurologique qui entraîne une modification de la perception de l’espace, du temps et du corps. Une migraine ou un autre problème neurologique sont souvent en cause. Ces hallucinations ne durent en général que quelques heures ou quelques jours. On vous explique de quoi il en retourne dans cet article !

Qu’est-ce que le syndrome d'Alice au pays des merveilles, dit syndrome de Todd ?

Le syndrome de Todd, décrit par le psychiatre John Todd dans les années 50, s’appelle aussi le syndrome d’Alice au pays des merveilles en référence au conte de Lewis Caroll, lui-même atteint de migraines avec aura (halos lumineux) pouvant expliquer les hallucinations d’Alice.

Ce syndrome se caractérise par :

  • des hallucinations visuelles et auditives ;
  • des troubles de la perception du temps et de l’espace ;
  • ainsi qu’une impression de corps déformé avec une taille différente (comme Alice qui rapetisse ou s’agrandit).

Ce syndrome confusionnel impressionnant reste pourtant rare et disparaît en quelques heures ou quelques jours.

Quels sont les symptômes du syndrome de Todd ?

Les symptômes du syndrome de Todd apparaissent de façon brutale, en même temps que la cause (migraine la plupart du temps). Ils sont nombreux :

  • microscopie (perception des objets de façon plus petite que la réalité) ;
  • macroscopie (perception des objets de façon plus grande que la réalité) ;
  • distorsion de la vitesse (plus rapide ou plus lente) ;
  • déformation du corps (y compris en se regardant dans un miroir) ;
  • vision de ses membres plus grands et plus allongés ;
  • anxiété, attaque de panique ;
  • hallucinations visuelles (apparition d’objets ou de personnages) ;
  • hallucinations auditives (sons, voix ou musiques) ;
  • téléopsie (objets plus loin que là où ils sont) ;
  • pélopsie (objets plus prés que là où ils sont) ;
  • lilliputianisme (impression de rétrécir) ;
  • gigantisme (impression d’être un géant) ;
  • polyopie (voir plusieurs images pour un seul objet) ;
  • achromatopsie (disparition des couleurs);
  • prosopagnosie (trouble de la reconnaissance des visages).

Tous ces symptômes peuvent apparaître et disparaître régulièrement pendant quelques heures. Ils durent parfois plusieurs jours et sont souvent vécus de façon très angoissante.

D’où vient le syndrome de Todd ?

Le syndrome de Todd apparaît lors d’une atteinte de certaines zones cérébrales, en particulier le lobe pariétal droit. Les causes de ce syndrome sont :

  • une migraine avec aura (perception d’un halo lumineux) ;
  • une crise d’épilepsie ;
  • la prise de certaines drogues hallucinogènes comme le LSD ou le cannabis ;
  • des infections comme la mononucléose infectieuse, la maladie de Lyme et la grippe H1N1.

Comment soigner le syndrome de Todd ?

Tous les symptômes du syndrome de Todd disparaissent lorsque la cause est traitée, que ce soit après la crise d’épilepsie, de migraine ou avec le traitement de l’infection. Le syndrome n’est donc pas dangereux, même s’il reste très impressionnant pour la personne qui le vit.

Il peut apparaître dans l’enfance ou plus tard à l’âge adulte, mais ne dure jamais plus de quelques jours, offrant des périodes de repos sans hallucination. Il n’existe pas de traitement spécifique, c’est le traitement de la cause qui importe.

Une consultation auprès d’un neurologue ou d’un psychiatre est nécessaire en cas de symptômes pour confirmer le diagnostic et proposer un traitement de la cause. En cas de fièvre associée, il faut consulter un médecin en urgence pour rechercher une cause infectieuse.