Sommaire

La bisexualité est une forme de sexualité sans préférence constante pour l’un ou l’autre sexe. La personne bisexuelle peut éprouver des sentiments amoureux autant pour les hommes que pour les femmes à différents moments de sa vie. Souvent associée à l’instabilité et à l’infidélité, la bisexualité peut toutefois se vivre de façon monogame.

Qu'est-ce que la bisexualité ?

La bisexualité se différencie de l’hétérosexualité et de l’homosexualité. Quel que soit son sexe, le bisexuel est attiré à la fois par les hommes et par les femmes.

Cette attirance n’est pas forcément identique tout au long de la vie. Il peut s’agir par exemple de périodes d’homosexualité alternées avec des périodes d’hétérosexualité. D’autres bisexuels préfèrent vivre au même moment des aventures avec les deux sexes.

La préférence pour l’un ou l’autre sexe n’est pas toujours claire. C’est pourquoi, certaines personnes ont des rapports sexuels avec des femmes et des hommes sans pour autant se sentir bisexuelles. Tout dépend de la perception de son identité sexuelle. Ainsi, la bisexualité peut être une phase de transition avant de se fixer dans son identité sexuelle, que ce soit l’hétérosexualité ou l’homosexualité. La bisexualité peut aussi être une identité à part entière.

La personne bisexuelle n’est pas attirée de façon strictement égale par les hommes et les femmes. Sa préférence peut aller vers les femmes plutôt que des hommes à certains moments de sa vie ou bien l’inverse à d’autres moments. Il est impossible de quantifier exactement cette attraction.

Lire l'article Ooreka

Quelles sont les caractéristiques de la bisexualité ?

La bisexualité se caractérise par un attrait pour les deux sexes. Les sentiments amoureux, ainsi que l’investissement relationnel sont les mêmes que lors de relations hétérosexuelles ou homosexuelles. La bisexualité se caractérise par :

  • une attirance à la fois pour les femmes et les hommes, sans forcément être à part égale ;
  • des relations sexuelles à la fois hétérosexuelles et homosexuelles au même moment, ou bien à différentes périodes de la vie ;
  • l’impossibilité de choisir une préférence pour les hommes et les femmes.

La bisexualité est souvent taboue ou cachée. Elle n’est pas toujours reconnue comme une identité sexuelle à part entière, ce qui peut rendre les personnes bisexuelles victimes d’une certaine forme homophobie qu'on nomme la biphobie. Cette confusion engendre parfois des doutes et de la souffrance, surtout si la personne bisexuelle a du mal à s’identifier.

Coming-out

Article

Lire l'article Ooreka

Quelles sont les conséquences de la bisexualité sur la vie sociale ?

La bisexualité est souvent perçue comme une instabilité. Du fait de cette ambivalence affective et sexuelle, une personne bisexuelle est souvent stigmatisée, et victime de préjugés :

  • doutes sur ses capacités d’engagement dans une relation à long terme ;
  • insatisfaction permanente de ses besoins, surtout sur le plan sexuel ;
  • polygamie ;
  • infidélité ;
  • homosexualité non assumée.

Pourtant, même si une personne bisexuelle n’arrive pas à faire un choix entre les deux sexes, cela ne signifie pas qu’elle sera plus instable ou infidèle. La bisexualité ne signifie pas forcément polygamie, il existe de nombreuses personnes bisexuelles qui sont monogames. Chaque bisexuel vit sa sexualité de façon personnelle en fonction de ses rencontres et de ses convictions.