Sommaire

L’introspection est la capacité à observer son monde intérieur, son comportement et son histoire. Il s’agit d’une forme d’attention porter sur soi, ses émotions et ses envies. Accessible à tous, elle apporte beaucoup de bienfaits. Petit tour d'horizon.

Introspection : qu'est-ce que c'est ?

L’introspection est la capacité à se contempler, réfléchir sur soi, son comportement, ses envies ou ses émotions. Il s’agit d’être honnête envers soi-même, et d’analyser ses pensées et son comportement sans jugement.

L’introspection est une forme de contemplation de soi à la fois psychologique et philosophique. La méditation, la relaxation, le yoga, la sophrologie, l'hypnose ou la psychanalyse sont des techniques diverses, à la fois spirituelles et psychologiques, qui permettent de s'introspecter. 

Cette capacité universelle, plus ou moins importante selon les individus, permet d’observer et de comprendre son propre fonctionnement psychique. Ce recul et cette analyse de soi permet non seulement de mieux se connaître, mais aussi de mieux appréhender les relations avec les autres, où les événements extérieurs.

Quelles sont les caractéristiques de l'introspection ?

L’introspection est une capacité psychologique qui se caractérise par toute une série d’actions envers soi :

  • une observation ;
  • une analyse ;
  • une contemplation ;
  • une étude ;
  • une compréhension ;
  • une connaissance.

L’introspection peut se faire seul, ou bien avec l’aide d’un thérapeute formé. Ce dernier, grâce à un effet miroir, aide le patient à s’introspecter et à prendre du recul sur ce qu’il vit. Ce travail thérapeutique permet d’aller plus loin lorsqu’il est encadré.

Bienfaits de l'introspection

L’introspection, de par l’observation et la compréhension qu’elle apporte sur soi-même, a beaucoup de bienfaits :

  • augmentation de la confiance en soi ;
  • amélioration de la gestion des émotions ;
  • facilitation des relations sociales ;
  • meilleure adaptation face aux événements de la vie ;
  • aide à surmonter un traumatisme ;
  • reconnaissance de ses points forts et de ses points faibles ;
  • remise en question de soi.

L’introspection permet d’aller chercher au plus profond de soi ce qui nous définit. Elle permet de se détacher des préjugés et des certitudes avec bienveillance, tout en faisant preuve d’esprit critique envers soi-même. La compréhension de ses propres forces et faiblesses permet de mieux appréhender la relation avec les autres.

Applications de l'introspection

Pour être bénéfique, l’introspection doit être bienveillante. Il s’agit non seulement de se contempler, mais aussi de faire une autocritique et de se décentrer de soi-même. Cette démarche n’est pas toujours évidente et facile à faire. Il faut pouvoir faire preuve de sincérité, d’humilité et de compassion face à soi-même.

Les applications de l’introspection sont nombreuses :

  • souffrance morale, dépression ;
  • manque de confiance en soi ;
  • difficultés dans les relations avec les autres ;
  • sentiment d’impasse et d’immobilisme ;
  • psycho-traumatisme ;
  • difficulté à gérer ses émotions ;
  • sentiment d’échec et de culpabilité.

L’introspection permet de s’observer à travers ses propres qualités, mais aussi ses défauts. L’aide d’un professionnel formé peut aider à canaliser cette observation afin de ne pas tomber dans le jugement et dans la dépréciation de soi.