Sommaire

Le pessimisme est un trait de la personnalité, ou un état d’esprit, qui désigne une vision négative de la vie en général. Le pessimiste a tendance à percevoir ce qui lui arrive de façon sombre. C’est le verre « à moitié vide ». Contrairement à l’optimiste, il a du mal à se projeter dans l’avenir de façon heureuse. Le point.

Qu'est-ce que le pessimisme ?

Le pessimisme est une façon de percevoir les événements, soi-même, son entourage, ou la vie en général, de façon négative et douloureuse.

Le pessimiste se concentre uniquement sur le mauvais côté des choses. Il peut s’agir d’un trait de la personnalité plus ou moins prononcé, ou bien d’un moment de la vie, ou encore, des symptômes d'une maladie mentale comme la dépression par exemple.

D'après la vision des pessimistes, le négatif l’emporte toujours sur le positif. Ils s’attendent toujours au pire, et prévoient une issue fâcheuse aux événements, ou à la situation. Cette perception particulière engendre souvent un repli sur soi, et une appréhension de l’avenir qui devient toujours catastrophique.

Le pessimisme envahit tous les domaines de la vie. Il a des conséquences notables sur les relations avec l’entourage :

  • isolement, retrait ;
  • fuite des relations sociales ;
  • désaccords, conflits ;
  • méfiance.

Vivre avec un pessimiste n’est pas toujours facile. Sa vision négative des choses peut entraîner tout son entourage vers une négativité ambiante, et une crainte de l’avenir.

Caractéristiques du pessimisme

Le pessimisme se caractérise par :

  • une issue négative aux événements ou à la situation ;
  • un manque de confiance en soi ;
  • un mal-être, une souffrance ;
  • un repli sur soi, un isolement ;
  • des ruminations anxieuses ;
  • l’impossibilité de se projeter dans l’avenir et de mener à bien ses projets.

Bien sûr, cette vision négative des choses est plus ou moins intense selon la personnalité, le moment, ou la présence d’un trouble mental. Lorsque les pensées négatives envahissent tous les domaines de la vie, que ce soit professionnel ou personnel, il devient nécessaire de consulter un professionnel de santé, comme un psychiatre ou un psychologue, pour rechercher un trouble psychologique plus important.

Quels sont les troubles associés au pessimisme ?

Le pessimisme peut être associé à certains troubles psychologiques et mentaux plus ou moins importants et conséquents dans la vie quotidienne. Il peut s’agir de :

  • troubles de l'humeur, avec au premier plan la dépression, la mélancolie, et les idées suicidaires ;
  • troubles anxieux, tels que l’anxiété généralisée, la phobie, les TOC, ou les attaques de panique ;
  • certains troubles psychotiques, comme la schizophrénie par exemple ;
  • certains troubles de la personnalité, comme la personnalité paranoïaque, ou sensitive.

De façon générale, lorsque le pessimisme envahit toute la personne, et qu’il l’empêche d’avoir une vie normale, il est important de consulter un psychiatre ou un psychologue. Le traitement du trouble psychologique sous-jacent, lorsqu’il est possible, améliore les symptômes, et permet à la personne de retrouver une vision de la vie moins négative. 

Ces pros peuvent vous aider