Sommaire

L’altruisme est un comportement qui consiste à vouloir faire le bien pour les autres de façon totalement désintéressée. Il s’oppose à l’égoïsme et à l’appât du gain : un acte altruiste ne procure pas d’avantage ni de bénéfice personnel. Toutes les explications dans notre article.

Altruisme : qu'est-ce que c'est ?

L’altruisme et un acte d’empathie gratuit, sans attente en retour. La personne altruiste est complètement désintéressée et veut seulement faire le bien autour d’elle. Cette attitude généreuse dans le but d’aider autrui est plus ou moins développée selon les situations et la personnalité.

L’altruisme se retrouve dans différents actes :

  • un investissement personnel et bénévole dans une association caritative ;
  • un don financier ;
  • l'aide d'un ami ou d'un inconnu ;
  • un acte héroïque ;
  • un sauvetage ;
  • l'amour ;
  • le pardon.

Dans tous les cas, l’altruisme est un acte de générosité complètement libre et gratuit. La personne altruiste aime les autres et ne souhaite pas tirer un quelconque bénéfice de ce qu’elle fait pour eux. Elle s’intéresse aux autres, au-delà de sa propre personne. L’empathie est une des caractéristiques principales de l’altruisme, à travers la possibilité de ressentir ce que ressentent les autres.

Quelles sont les caractéristiques de l'altruisme ?

L'altruisme se caractérise par :

  • des actes généreux et empathiques ;
  • l'absence d'intérêt personnel ;
  • la bienveillance ;
  • la solidarité ;
  • le bénévolat ;
  • l’aide matérielle ou psychologique ;
  • la charité.

Afin d’améliorer son altruisme, il est essentiel de prendre soin de soi. Il faut pouvoir d’abord s’aimer, avant d’aimer les autres sans retour. L’altruiste s’intéresse, se dévoue et se consacre uniquement à faire du bien autour de lui. Il fait preuve de générosité sans rien attendre en retour.

Lire l'article Ooreka

Quelles sont les conséquences de l'altruisme sur la vie sociale ?

L’altruisme est souvent perçu de façon positive par l’entourage. Il favorise une reconnaissance mutuelle au sein d’un groupe, surtout à long terme. L’altruisme apporte beaucoup de bénéfices dans la vie sociale, car il favorise les interactions désintéressées entre les personnes. Il apporte beaucoup de bonheur et lutte contre la colère, l’agressivité ou la jalousie.

Dans une société de plus en plus égoïste, l’altruisme peut paraître comme un acte inhabituel, dont l’absence d’intérêt est souvent remise en question. Pourtant, il est possible d’être altruiste au quotidien, à travers des petits gestes de bienveillance envers sa famille, ses amis, ses collègues ou les inconnus autour de soi.

On retrouve l’altruisme dans :

  • l'amour inconditionnel pour ses enfants ;
  • le partage de sa nourriture avec les autres ;
  • l’aide financière à ceux qui en ont besoin ;
  • le don d’objets à des associations ;
  • l’aide à une personne qui a du mal à se déplacer ;
  • le coup de main donné à un ami.

En multipliant les gestes altruistes, il est possible d’améliorer à la fois ses relations avec les autres, mais aussi d’encourager leur bienveillance et leur altruisme. 

Ces pros peuvent vous aider