Sommaire

Le chagrin d’amour se caractérise par une souffrance et une tristesse en lien avec une rupture sentimentale. Son intensité est plus ou moins importante selon l'attachement et l'investissement dans la relation. Le chagrin d'amour peut parfois mener à une véritable dépression ou au suicide. Pourtant, il existe des solutions pour surmonter son chagrin d’amour. On vous donne les clés dans notre article.

Chagrin d'amour : définition

Le chagrin d’amour est une période plus ou moins longue de souffrance et de tristesse qui accompagne une rupture amoureuse ou qui est due à une absence de réciprocité des sentiments. Il naît d’un sentiment d’abandon, de perte et de manque.

Un chagrin d'amour est généralement vécu par étapes successives (de quelques jours à plusieurs mois, voire à plusieurs années dans certains cas difficiles) :

  • une phase de protestation, pendant laquelle le cerveau libère de la dopamine et de la noradrénaline, ayant pour conséquence d’augmenter la vigilance et le désir de faire revenir son partenaire : il s’agit d’une étape où se mêlent la colère et l’angoisse ;
  • une phase de résiliation, plus ou moins longue, qui se caractérise par une grande tristesse, un sentiment de désespoir, d’abandon et de dépression : elle permet de faire le deuil de la relation ;
  • une phase d’acceptation, pendant laquelle la personne a tourné la page, se reconstruit, et peut envisager une nouvelle relation amoureuse.

Causes et conséquences du chagrin d'amour

Son apparition

Le chagrin d’amour se caractérise par le sentiment d'avoir « le cœur brisé », une grande solitude, un sentiment d'abandon, de la tristesse, un état de deuil, une sensation de manque, des pleurs et une douleur morale, un repli sur soi.

La séparation amoureuse est un processus douloureux mais nécessaire pour faire le point, prendre du recul, et surtout passer à autre chose. Le chagrin d’amour fait partie des étapes de la rupture et témoigne, dans la plupart des cas, d’une bonne santé mentale.

Lire l'article Ooreka

Les répercussions sur la santé

Le chagrin d'amour fait souffrir. Même si ses conséquences ne sont pas toujours négatives, il peut parfois avoir des répercussions plus ou moins durables sur la santé :

L’intensité et les conséquences du chagrin d’amour sont différentes selon l’attachement, les circonstances et la personnalité. De façon générale, si les symptômes persistent au-delà de plusieurs semaines et qu'ils ont des conséquences sur la vie quotidienne, il est essentiel de consulter un généraliste, un psychologue ou un psychiatre.

Lire l'article Ooreka

Que faire en cas de chagrin d’amour ?

Pour mieux surmonter un chagrin d’amour, il est possible d’agir à plusieurs niveaux :

  • accepter d’aller mal et laisser ses émotions se manifester : exprimer sa colère, sa tristesse ou son incompréhension fait partie du processus ;
  • plutôt que de se focaliser sur les bons moments, il est essentiel d’essayer de comprendre ce qu'il s'est passé et ce qui a mené à la rupture ;
  • prendre du temps pour soi afin de reprendre confiance, grâce à des activités et des personnes qui apportent du bien-être ;
  • parler de ses difficultés, avec ses amis, sa famille et ses collègues, ou avec un professionnel de santé (généraliste ou psychologue, par exemple) ;
  • être patient afin d'accepter progressivement la rupture, de prendre du recul et d'apaiser sa peine.

Dans tous les cas, il est important de respecter ce moment particulier, même s’il est douloureux : la reconstruction, plus ou moins rapide, ne pourra se faire qu’en acceptant et en exprimant sa souffrance.