Sommaire

La complicité est une caractéristique relationnelle qui se traduit par un accord inconditionnel entre deux ou plusieurs individus. Ce lien affectif particulier apporte beaucoup de bienfaits au quotidien, et dans de nombreux domaines. Cultiver la complicité passe par une bonne communication, une confiance, et un lien émotionnel réciproque. Le point dans la suite de notre article.

Qu'est-ce que la complicité ?

La complicité entre deux ou plusieurs personnes est le fait d’agir dans le même sens, de se comprendre et de se soutenir de façon inconditionnelle, grâce à un mot ou un geste. Être complice démontre un attachement émotionnel et affectif ainsi qu’une confiance importante en l’autre.

Pour développer la complicité d’une relation, il est nécessaire de s’accorder de la confiance et du temps. La communication, l’écoute et l’attention permettent de mieux comprendre l’autre, et d'anticiper ses réactions. Les personnes les plus complices sont souvent des amis de longue date, des couples, ou des frère et sœur par exemple.

La complicité se caractérise par :

  • une compréhension réciproque immédiate, une entente mutuelle ;
  • un accord inconditionnel ;
  • une envie d’agir dans la même direction, la même attention, et le même but ;
  • un soutien mutuel ;
  • un lien affectif et émotionnel fort ;
  • une relation de confiance ;
  • une authenticité ;
  • une harmonie et une connivence.

La complicité peut s’exprimer de façon verbale par des mots, mais aussi par un clin d’œil, un geste, ou un signe de tête par exemple. Plus les personnes sont complices, et plus il leur est facile de communiquer de façon non verbale.

Bienfaits de la complicité

La complicité apporte beaucoup de bienfaits dans la relation en général, mais aussi au niveau individuel :

  • amélioration de la confiance mutuelle et de la confiance en soi ;
  • soutien dans de nombreuses actions ;
  • sentiment de sécurité et de bien-être ;
  • identification à l’autre ;
  • attachement affectif.

Plus la relation est complice, et plus elle apporte une satisfaction et un comblement émotionnel et affectif. Une telle relation permet de soulager les troubles de l’humeur, ou l’anxiété dans certains cas. Le fait de se comprendre rapidement, et de regarder dans la même direction, apporte beaucoup de bien-être et d’harmonie.

Complicité : dans quelles situations ?

La complicité entre deux personnes ou un groupe peut être appliquée à de nombreuses situations :

  • relation amoureuse, couple ;
  • amitiés, collègues de travail ;
  • relation familiale, frère et sœur ou parents-enfants par exemple.

Cette connivence particulière permet de s’identifier, et de se sentir soutenu et en harmonie avec l’autre. Cultiver la complicité dans le couple, les amitiés, la famille ou au travail par exemple, améliore les performances, et réduit le stress et la dépression.

Entretenir la complicité dans une relation peut se faire en passant du temps ensemble, en parlant de soi, de ses projets, de ses envies, mais aussi en écoutant et en comprenant l’autre. Passer du temps ensemble est essentiel pour améliorer la relation vers un lien affectif fort et une confiance réciproque permettant la complicité. 

Aussi dans la rubrique :

Comprendre les émotions

Sommaire