Sommaire

L’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence qui permet de contrôler ses émotions et celles des autres. Contrairement à l’intelligence rationnelle (le QI), elle s’acquière tout au long de la vie et peut augmenter au fur et à mesure des expériences ou d’un travail sur soi. Particulièrement utile dans le monde du travail, elle aide à prendre des décisions efficaces et à gérer les conflits. Le point.

Intelligence émotionnelle : définition

L’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence qui permet d’orienter ses pensées et son comportement en fonction de ses propres émotions.

Elle permet aussi d’influencer ou de contrôler les émotions des autres. Elle se différencie de l’intelligence rationnelle habituellement mesurée par le quotient intellectuel (QI) et se mesure par le quotient émotionnel (QE).

L’intelligence émotionnelle est une combinaison entre le relationnel et l’émotionnel qui permet l’épanouissement d’une personne. Contrairement à l’intelligence rationnelle qui concerne l’abstraction et le raisonnement logique, l’intelligence émotionnelle offre des capacités de développement pour faire face à toutes les situations.

Intelligence émotionnelle : caractéristiques

L’intelligence émotionnelle est une intelligence tournée vers les émotions. Elle se caractérise par :

  • une meilleure compréhension de ses émotions ;
  • une maîtrise de son comportement et de ses pensées en rapport avec les émotions et les impulsions ;
  • une compréhension des émotions des autres et de leur façon d'agir ;
  • une influence sur les autres ;
  • une meilleure appréhension des conflits.

Cette intelligence particulière est un véritable moteur qui permet de s’adapter à toutes les situations du quotidien. Elle permet de gérer de façon optimale les relations interpersonnelles, les conflits, et les émotions fortes, sans aucun lien avec la classe sociale ou le niveau socio-économique.

Bienfaits de l'intelligence émotionnelle

Les émotions permettent de signaler un changement, réel ou imaginaire entre la personne, les autres ou son environnement. L’intelligence émotionnelle aide à trouver une réponse adaptée et efficace dans de nombreuses situations. Elle présente de nombreux bienfaits :

Savoir utiliser ses émotions et ses sentiments, ainsi que ceux des autres, permet de distinguer toutes les informations pour orienter son comportement et ses pensées.

Les applications de l’intelligence émotionnelle

L’application de l’intelligence émotionnelle est constante, à n'importe quel moment de la vie. Il peut s'agir par exemple de :

  • gérer ses émotions en cas de frustration, de déception ou de rupture ;
  • communiquer et interagir avec les autres ;
  • travailler en harmonie avec ses collègues ;
  • s'adapter rapidement à une situation émotionnelle ;
  • prendre du recul et savoir gérer un conflit ou une dispute ;
  • observer et comprendre les émotions des autres.

Cette intelligence particulière est importante, spécifiquement dans le domaine professionnel. Alors que l’intelligence rationnelle permet d’acquérir des diplômes et des compétences, l’intelligence émotionnelle permet d'évoluer plus facilement dans son travail. Le contrôle de ses émotions aide à faire des choix décisifs et à saisir des opportunités de façon plus objective.

L’intelligence émotionnelle peut être développée par un travail sur soi, ou une psychothérapie. Contrairement à l’intelligence rationnelle, les compétences émotionnelles ne sont pas innées, mais acquises au fur et à mesure des expériences de la vie.