Sommaire

L’hôpital psychiatrique, longtemps appelé « l’asile », est un hôpital spécialisé dans le traitement des troubles mentaux. Plusieurs types d’hospitalisations sont possibles en fonction des troubles et de la volonté du patient de se faire hospitaliser pour sa prise en charge. Faisons le point ensemble.

Qu'est-ce qu'un hôpital psychiatrique ?

L’hôpital psychiatrique, spécialisé dans la prise en charge des troubles mentaux, propose des hospitalisations plus ou moins longues, et différentes approches thérapeutiques. De nombreuses maladies mentales peuvent être traitées en hôpital psychiatrique.

Il s'agit par exemple de dépression ou d'idées suicidaires, de troubles bipolaires, de schizophrénie ou de psychoses chroniques, d'addictions ou de troubles du comportement alimentaire, de troubles anxieux (TOC, phobie sociale, anxiété généralisée), de démences ou encore de troubles du comportement.

Il existe différents modes d’hospitalisation qui sont toujours décidés et proposés par un psychiatre ou un médecin :

  • L'hospitalisation libre lorsque le patient est d'accord et consentant pour se faire hospitaliser.
  • L’hospitalisation d'urgence à la demande d'un tiers en cas de refus d’hospitalisation par le patient, et de danger pour la personne (crise suicidaire par exemple).
  • L’hospitalisation d’office à la demande d’un représentant de l’État, en cas de refus d’hospitalisation et de danger pour soi et les autres (trouble du comportement, agressivité, exhibitionnisme par exemple).

Rôle de l'hôpital psychiatrique

L’hôpital psychiatrique a la particularité de pouvoir proposer une prise en charge à temps complet grâce à une équipe soignante qui se compose de :

Dans certains hôpitaux, en particulier en psychiatrie infanto-juvénile, l’équipe se complète par un psychomotricien, ou un orthophoniste.

Les hospitalisations à l’hôpital psychiatrique concernent des troubles mentaux sévères, en cas d’échec ou d’insuffisance dans la prise en charge ambulatoire. Il peut s’agir de patients ayant refusé un traitement alors que leur maladie mentale peut les mettre en danger. Dans certains cas, il s’agit de prendre du recul sur un quotidien et un entourage qui ne permet pas toujours le bon déroulement des soins.

Atouts et inconvénients de l'hôpital psychiatrique

L’hôpital psychiatrique, avec une prise en charge à temps complet, par une équipe formée aux troubles mentaux, a de nombreux atouts. Il permet de prendre du recul et de la distance, se reposer, réfléchir, méditer, exprimer sa souffrance et ses émotions, se sentir en sécurité, couper avec le quotidien, adapter un traitement médicamenteux et réfléchir à l’avenir.

Le but de l’hospitalisation est toujours de pouvoir améliorer les symptômes du patient. Cependant, dans certains cas, l’hôpital psychiatrique présente des inconvénients. Sortir du quotidien et de son environnement habituel peut-être une rupture mal vécue, ou une fuite vis-à-vis de ses problèmes. C’est pourquoi l'hospitalisation en psychiatrie doit toujours être proposée par un psychiatre dans l’intérêt du patient.

Hôpital psychiatrique : conséquences sur le patient

Le patient en souffrance psychologique doit pouvoir être accueilli avec bienveillance et sans jugement à l’hôpital psychiatrique. Dans un premier temps, une évaluation permet d’établir le projet de soin personnalisé qui guide le patient et l’équipe soignante tout au long de son séjour. Il se compose :

L’hospitalisation doit permettre au patient d’exprimer sa souffrance librement, de diminuer ses angoisses, d’adapter un traitement, et d’organiser le suivi ambulatoire qui suit le temps hospitalier. Chaque trouble mental étant complexe et différent, le traitement nécessite du temps et ne s’arrête pas à la sortie de l’hospitalisation.

Aussi dans la rubrique :

Qui consulter ?

Sommaire