Sommaire

La morphopsychologie est une approche qui permet de déterminer la personnalité d'une personne d’après les traits de son visage. Même si la méthode fait régulièrement l’objet de critiques, en raison de l’absence de preuves scientifiques, elle peut être utile en complément d’une approche psychologique reconnue. Connaître la morphopsychologie peut aider dans la vie de tous les jours à comprendre et analyser la personnalité d’un interlocuteur.

Qu'est-ce que la morphopsychologie ?

La morphopsychologie permet d’étudier la personnalité et l’histoire d’une personne d’après les traits de son visage, quel que soit son âge. S’agissant plutôt d’une approche pseudo-scientifique, elle peut être utile dans la vie courante pour mieux cerner et comprendre les autres.

Pour mieux examiner le visage, les morphopsychologues le divisent en 3 étages : l'étage frontal, qui révèle la vie intellectuelle ; l'étage moyen, qui révèle la vie affective et l’étage mandibulaire qui révèle la vie instinctive.

En plus de ce découpage, il est possible de comprendre les conséquences de la personnalité sur le visage d’une personne grâce à deux autres éléments :

  • La loi de dilatation et de rétractation qui fait évoluer les traits du visage en fonction des événements de vie. Lors d'un environnement hostile, les traits se rétractent, et dans un environnement favorable, les traits se dilatent.
  • Le cadre ou le contour du visage est également analysé. Lorsque le cadre est imposant, la personne présenterait une force de caractère. À l’inverse, un visage avec des contours fins révélerait une fragilité.
Lire l'article Ooreka

Quelles sont les caractéristiques de la morphopsychologie ?

La morphopsychologie est une méthode d’étude très précise des caractéristiques du visage, appelé le « cadre ». Chaque orifice en communication avec l'extérieur est considéré comme un « récepteur », que ce soit les yeux, le nez et la bouche. Leur forme et leurs caractéristiques évoluent en fonction de l'environnement et des émotions tout au long de la vie :

  • Une plus grande largeur des récepteurs indique que la personne aime communiquer.
  • Des récepteurs plus petits montrent qu'elle se replie sur soi ou manque de confiance dans le monde extérieur.
  • Un empâtement du visage dans la zone inférieure est présent chez les gens posés et pondérés.
  • Un visage rond ou en forme de losange témoigne d'une personne sociale et communicante.
  • Un visage rétracté est plutôt celui des émotifs ou des angoissés.
  • Un visage musclé et ferme montre une personnalité dominante.

Bien sûr, ces particularités ne reflètent jamais à 100 % la personnalité, mais elles permettent de mieux comprendre le caractère et l’histoire d’une personne à travers la lecture des traits de son visage.

Lire l'article Ooreka

Quelle est l'utilité de la morphopsychologie ?

La morphopsychologie peut être utile à n’importe quel moment du quotidien. Elle permet en effet de se faire une idée sur la personnalité et l’histoire de son interlocuteur, qu'on soit au travail, en famille, entre amis, ou avec des inconnus.

N’étant qu’une pseudoscience, elle ne permettra jamais d’affirmer avec certitude les traits de la personnalité, mais elle permet de donner une idée sur l’histoire et surtout les émotions de la personne à un moment donné.

Lire l'article Ooreka

Limites de la morphopsychologie

Dans l’histoire, la morphopsychologie a parfois entraîné des dérives raciales lourdes de conséquences. C’est le cas par exemple au 19e siècle avec l’identification criminelle d’après le visage, en particulier la mâchoire, le regard ou encore la morphologie de l’oreille. Les risques de déterminisme social par l’application de ces théories ont longtemps considéré cette discipline comme du charlatanisme.

Cependant, même si elle n’est pas prouvée scientifiquement, la morphopsychologie permet souvent de donner des indications, sans certitude bien sûr, sur la personnalité, l’histoire et les émotions d’une personne.

Aussi dans la rubrique :

Courants de pensée

Sommaire