Sommaire

Consulter un musicothérapeute permet de se sentir mieux sur divers plans : émotionnel, psychologique, etc.

La musicothérapie peut être le support d'une séance de sophrologie ou de relaxation car elle aide à la détente. Elle peut être utilisée en gestion du stress mais aussi dans bien d'autres domaines. Comment se passe une consultation chez un musicothérapeute ? Quel est le coût ? Quelles sont les formations ? Petite mise au point.

Consultation chez un musicothérapeute

Musicothérapeute : entretien préalable, puis suivi régulier

Le déroulement d'une séance s'effectue un peu comme pour les autres thérapies de médecine douce avec par exemple un naturopathe ou un phytothérapeute.

Le musicothérapeute va dresser un bilan lors du premier rendez-vous afin de déterminer :

  • le but attendu par le consultant, certains ayant des objectifs bien définis : visée thérapeutique, créative, comportementale.. ;
  • le bilan dit « psychomusical » ;
  • les goûts musicaux et les habitudes du patient ;

Éventuellement, le musicothérapeute conclura la séance par une écoute de quelques morceaux ou fera utiliser à son patient quelques instruments.

D'autres séances seront ensuite proposées en fonction de ce premier bilan personnalisé. Il faudra ensuite compter une séance par semaine.

Selon les cas et les praticiens, la séance oscille à une moyenne de 50 €.

Champs d'application d'une séance avec un musicotherapeute

Le but d'une séance varie d'un individu à l'autre ou d'une entreprise à une autre. La musicothérapie peut servir dans les cas suivants :

  • gestion du stress ;
  • complément à une thérapie traitant des dépressions ;
  • aide aux femmes durant la grossesse ;
  • aide lors de surmenages importants ;
  • utilité vérifiée dans les troubles du comportement ;
  • aide dans les soins aux autistes...

Établissements de formation pour devenir musicotherapeute

Si le sujet vous intéresse à titre personnel ou professionnel, plusieurs choix sont possibles en matière de formation :

  • les universités :
    • Montpellier III et Nantes notamment offrent des formations longues durées, validées par un diplôme pour ceux qui souhaitent devenir musicothérapeutes ;
    • il est possible de suivre ces cours dans le cadre d'une formation initiale ou dans le cadre de la formation continue ;
  • les centres de formation : le CIM (Centre International de Musicothérapie), entre autres, propose une formation diplômante.

Aussi dans la rubrique :

Courants de pensée

Sommaire