L'accomplissement de soi (Maslow)

Sommaire

Femme sur un banc bras écartés

La psychologie humaniste s'adresse aux personnes qui ressentent un mal-être ou une souffrance.

Diverses méthodes appartiennent à la psychologie humaniste, notamment la Gestalt thérapie et le développement personnel selon Carl Rogers.

L'accomplissement de soi est sujet à divers critères qui sont des satisfactions de nos besoins, mais pas seulement. Quels sont les apports des travaux de Maslow ? Explications.

Origines de l'accomplissement de soi

Abraham Harold Maslow (1908-1970), psychologue américain, est l'un des pionniers de la psychologie humaniste avec Carl Rogers.

Il s'est fait connaître grâce à ses travaux sur la motivation, lesquels furent largement étudiés et repris dans le domaine de la psychologie du travail et du management des entreprises.

Ayant commencé à travailler sur les émotions négatives comme la peur, l'anxiété, ou l'insécurité, il ne tarda pas à se pencher sur leur contraire et notamment, la satisfaction et la motivation.

Hiérarchie des besoins et accomplissement de soi

Maslow est surtout connu pour sa hiérarchisation des besoins qui comprend 5 niveaux :

  1. Besoins physiologiques, ou besoins vitaux : ce sont les mêmes que pour les animaux : boire, manger, dormir.
  2. Besoin de sécurité : même à l'âge de la préhistoire, une fois qu'il avait mangé, l'homme allumait un feu pour se protéger des bêtes féroces. Aujourd'hui, le besoin de sécurité se traduit par : avoir un toit, un travail... ;
  3. Besoin d'appartenance : comme celui d'appartenir à une famille, à un réseau social, à un groupe. Le besoin d'appartenance comprend aussi le besoin affectif.
  4. Besoin d'estime, ou besoin de reconnaissance : le besoin de la confiance et du respect des autres, d'exister à leurs yeux.
  5. Besoin de réalisation, ou besoin d'accomplissement de soi.

De la motivation à l'accomplissement de soi

Maslow développe l'idée que la motivation pousse l'individu à atteindre ses objectifs qui sont de satisfaire ses différents besoins, jusqu'aux plus élevés.

Ce qu'il est intéressant de souligner, c'est que Maslow n'eut pas seulement une approche purement psychologique puisqu'il évoqua les expériences mystiques (expériences paroxystiques) qui mènent à la plénitude de l'esprit et à cet accomplissement de soi.

On retrouve également dans ses recherches sur l'accomplissement de soi l'idée du sens de la vie qui s'apparente assez à l'approche de Viktor Frankl en logothérapie.

Maslow étudie aussi d'autres états psychiques positifs, comme les expériences de plénitude (expérience plateau), qui correspondent assez au flow de Csikszentmihalyi.

La santé mentale et le bonheur

Maslow a également beaucoup écrit sur la notion de normalité en psychologie et sur ce qu'est la santé mentale.

Il reprochait à la psychanalyse d'étudier le psychisme à partir de ses pathologies, et de n'avoir pas ainsi une image correcte de la santé mentale. Pour savoir ce qu'est la normalité psychique, il faut analyser les personnes les plus accomplies, les plus heureuses, les plus libres. Elles seules montrent le vrai potentiel qui est dans l'homme.

Maslow a construit sa conception de la vie psychique à partir de tels exemples. Pour lui, la psychologie devait aider à atteindre ces états supérieurs de la nature humaine.

En relation à cela, Maslow a beaucoup écrit sur les conditions d'une éducation saine pour le bon développement psychique.

Aussi dans la rubrique :

Courants de pensée

Sommaire