Sommaire

Patiente troublée et praticienne

Lorsque le bien-être n'est plus là, que nous nous sentons mal dans notre peau et surtout dans notre tête, que nous n'avons plus le goût à rien et que les problèmes semblent s'accumuler, il ne sert à rien de penser que les choses passeront d'elles-mêmes.

En effet, lorsque le mal-être est installé, il est parfois préférable de consulter un spécialiste et de s'en sortir plus facilement, même si une thérapie peut prendre du temps.

Lorsque quelque chose ne va pas, il vaut toujours mieux prendre l'avis d'un médecin. Il en va de même pour les problèmes d'ordre psychologiques.

Pour s'y retrouver parmi les professions existantes et choisir son psy, le tableau à suivre fait le point.

Comment choisir un psy ?

Problème/trouble psychologique Thérapie conseillée Profession
Mal-être
Trouble psychologique

Et/ou :

Et/ou :

Choc traumatique, deuil
perte de mémoire Diagnostic et traitement médicamenteux psychiatre
psychothérapeute
psychanalyse psychanalyste
Trouble du comportement Trouble obsessionnel compulsif (TOC)
trouble alimentaire (TCA)

Et/ou

phobie

Et/ou

addiction

Et/ou

Trouble de la personnalité Diagnostic et traitement médicamenteux psychiatre
Diagnostic et orientation psychologue
aboulie

Et/ou

psychothérapeute
Trouble relationnel psychothérapeute

Le cas particulier de la crise sanitaire (Covid-19)

Dans le contexte de crise sanitaire liée à la covid-19, un accompagnement psychologique est proposé aux étudiants qui en ressentent le besoin. La plateforme Santé Psy Étudiants leur permet de bénéficier de trois séances gratuites de 45 minutes avec un psychologue, sans avance de frais. L'étudiant choisit son psychologue sur la liste de professionnels partenaires accessible sur la plateforme.

De même, avec la crise sanitaire, les enfants et adolescents de 3 à 17 ans présentant des troubles du comportement et des signes de détresse psychologique peuvent bénéficier d'une prise en charge à 100 % de 10 séances d’accompagnement psychologique (un entretien initial bilan et jusqu’à neuf séances de soin), sans avance de frais. Ce « forfait psy » nécessite une ordonnance (du médecin traitant, du pédiatre, du médecin scolaire, de celui du service de PMI, de l’hôpital…) avant le 31 octobre 2021 pour des séances à réaliser avant le 31 janvier 2022 chez un psychologue choisi par la famille sur une liste nationale disponible sur le site dédié.

De son côté, la Fédération française de l’assurance, en accord avec la Mutualité française et les institutions de prévoyance a mis en place un dispositif de remboursement, par les mutuelles, de 4 consultations avec un psychologue dans la limite de 60 euros par séance et par bénéficiaire. Ce dispositif concerne les consultations chez un psychologue engagées entre le 21 mars 2021 et le 31 décembre 2021. Ce remboursement concerne l’assuré du contrat santé et les bénéficiaires habituels du contrat.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Qui consulter ?

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider