Choisir son psy

Écrit par les experts Ooreka
Patiente troublée et praticienne

Lorsque le bien-être n'est plus là, que nous nous sentons mal dans notre peau et surtout dans notre tête, que nous n'avons plus le goût à rien et que les problèmes semblent s'accumuler, il ne sert à rien de penser que les choses passeront d'elles-mêmes.

En effet, lorsque le mal-être est installé, il est parfois préférable de consulter un spécialiste et de s'en sortir plus facilement, même si une thérapie peut prendre du temps.

Lorsque quelque chose ne va pas, il vaut toujours mieux prendre l'avis d'un médecin. Il en va de même pour les problèmes d'ordre psychologiques.

Pour s'y retrouver parmi les professions existantes et choisir son psy, le tableau à suivre fait le point.

Comment choisir un psy ?

Problème/trouble psychologique Thérapie conseillée Profession
Mal-être
Trouble psychologique

Et/ou :

Et/ou :

Choc traumatique, deuil
perte de mémoire Diagnostic et traitement médicamenteux psychiatre
psychothérapeute
psychanalyse psychanalyste
Trouble du comportement Trouble obsessionnel compulsif (TOC)
trouble alimentaire (TCA)

Et/ou

phobie

Et/ou

addiction

Et/ou

Trouble de la personnalité Diagnostic et traitement médicamenteux psychiatre
Diagnostic et orientation psychologue
aboulie

Et/ou

psychothérapeute
Trouble relationnel psychothérapeute

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
mélanie menou

voyance,massage intuitifs,reiki,eft,cosmétique

Expert

LM
laurence maron

coach de vie, couple, celibat valence 26 drome ard | gaillard maron eirl coach amour look drome ardeche

Expert

AB
annik bianchini depeint

psychanalyste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides

Tout le guide pratique psychothérapie

Tout le guide pratique