Sommaire

Pourquoi l'apparition d'une peur de l'abandon ?

Femme au lit inquiète

La peur de l'abandon peut être ressentie par suite d'un traumatisme lié à une séparation pendant l'enfance.

La personne adulte aura souvent du mal à se stabiliser dans une relation – familiale ou sociale – tant qu'elle n'aura pas fait un travail sur elle-même, au moyen d'une psychanalyse par exemple.

Souvent liée à l'enfance, au vécu plus ou moins lointain et parfois au vécu plus proche – une rupture sentimentale peut avoir créé ce traumatisme depuis peu – la peur de l'abandon est une émotion perturbante dans divers domaines :

  • relation amoureuse,
  • relations familiales,
  • relations socio-professionnelles : une personne très attachée à son employeur et à son emploi, peut transposer sa peur de l'abandon à son travail.

Comment se manifeste-t-elle ?

La peur de l'abandon est une émotion perturbante pour soi-même comme pour les autres.

Pour soi-même, elle s'accompagne souvent :

  • d'angoisse, d'anxiété,
  • de souffrance,
  • d'un relationnel souvent compliqué, car la peur de perdre l'autre produit des conduites inadaptées et difficiles à vivre pour l'autre,
  • de tristesse,
  • d'état dépressif,
  • et parfois d'autres troubles : troubles alimentaires comme la boulimie pour compenser un manque affectif ou une angoisse latente, etc.

Pour ceux qui font face à cette phobie, elle est souvent synonyme :

  • d'un excès de jalousie : la peur de l'abandon est si forte que la personne qui en est atteinte met tout en œuvre pour être sûr que l'autre ne va pas l'abandonner.
  • de relations conflictuelles,
  • etc.

Quelles solutions face à la peur de l'abandon ?

La première est de consulter un spécialiste : psychologue ou psychothérapeute.

Une psychanalyse pourra permettre un travail sur soi afin de déceler l'origine et de comprendre pourquoi nous avons peur d'être abandonné.

En effet, parfois le patient vous dira automatiquement pourquoi cette peur existe, mais dans d'autres cas, l'origine est souvent enfuie dans l'inconscient et la psychanalyse va permettre de remonter au traumatisme.

On peut également avoir de bons résultats en faisant un travail sous hypnose.

Lire l'article Ooreka

Pour compléter ces premières solutions, on pourra également s'intéresser à divers outils de développement personnel afin :

  • d'améliorer son image de soi,
  • de développer sa confiance en soi,
  • d'apprendre à gérer nos émotions,
  • etc.

Une personne qui souffre de la peur d'abandon se sous-estime et pense qu'elle n'est pas assez bien, que l'autre va forcément l'abandonner.

L'entourage proche pourra, quant à lui, participer dans une évolution vers la guérison en affirmant régulièrement ses émotions et sentiments.

Lire l'article Ooreka