Sommaire

Jeune fille et psychologue face à face

Comme la thérapie brève, le psychodrame appartient au domaine de la psychothérapie comportementale.

Il traite un certain nombre de névroses par séance individuelle ou séance de groupe. Loin des thérapies classiques où le corps est statique, le psychodrame est un moyen de mettre le corps en mouvement et de jouer des situations, jusqu'à oublier qu'il s'agit d'une thérapie.

C'est un moyen ludique de l'expression de soi et de mime des blocages qui n'arrivent pas toujours à sortir par la parole.

Comment fonctionne le psychodrame ? Quelques explications.

Psychodrame : mise en scène des névroses

Origines du psychodrame

Le premier à travailler sur le psychodrame fut le psychiatre et psychologue Jacob Levy Moreno qui fut assez critique sur la psychanalyse, bien qu'ayant eu l'occasion de rencontrer Freud plusieurs fois.

Après Moreno, les travaux furent complétés et continués par un autre grand nom du psychodrame, Serge Lebovici, lui-même travaillant davantage sur le psychodrame adapté aux enfants, et ce, notamment à l'hôpital Necker où il exerça.

Actuellement, le nom que l'on associe le plus souvent au psychodrame est celui d'Anne Ancelin Schützenberger qui a d'ailleurs écrit un livre intitulé « Le psychodrame ».

Comment fonctionne le psychodrame ?

Le psychodrame est une mise en scène de névroses :

  • le patient n'est plus assis derrière un bureau ou allongé sur le divan pour parler et verbaliser ce qui ne va pas ;
  • il doit jouer tour à tour son propre rôle, celui de ses parents en faisant ressortir la problématique (blocage à cause d'une mauvaise relation parents/enfant, par exemple) ou celui de toute autre personne qu'il peut côtoyer ;
  • il ne s'agit plus de dire ce qui ne va pas mais de montrer ce qui se passe.

Le psychodrame se mène en séance individuelle ou en groupe, organisée par un directeur de jeu et quelques cothérapeutes.

Psychodrame : déroulement d'une séance

Le psychodrame est adapté à la problématique du patient et à sa personnalité.

On pourra proposer selon les cas, une ou plusieurs séances (à déterminer avec le thérapeute).

Le coût d'une séance varie selon ces différents critères subjectifs. À titre purement informatif, on peut avancer qu'il faut compter environ :

  • pour une séance individuelle : 80 à 100 euros (environ 1 h) ;
  • en groupe : cela est très fluctuant, car on propose souvent plusieurs séances par an.

Aussi dans la rubrique :

Courants de pensée

Sommaire