Relation homme-femme

Écrit par les experts Ooreka
Couple extrémité du divan

Aller bien, se sentir bien, être en harmonie : autant de souhaits que l'on formule au quotidien, conscients que cela ne dépend pas que de nous mais aussi de l'environnement dans lequel nous évoluons.

Il en est ainsi de nos relations. Qu'elles soient sociales ou familiales, nous avons parfois du mal à trouver le juste équilibre et à éviter les conflits, que ce soit dans le cadre d'une relation homme-femme ou parent-enfant.

Relation homme-femme : de la séduction au conflit

Des comportements très différents

Des études scientifiques sérieuses ont annoncé que l'homme et la femme ne sont biologiquement pas faits pareil. En effet, elles ont montré que :

  • Le cerveau gauche est plus développé chez la femme,
  • Le cerveau droit est plus développé chez l'homme.

Ceci explique en partie que nous ne réagissions pas de la même façon, par exemple :

  • La femme est plus émotionnelle, partage davantage ses ressentis, communique plus que l'homme ;
  • l'homme serait davantage dans le domaine du concret et de l'action.

Qu'est-ce qui fait que l'homme et la femme se cherchent ?

Tout d'abord, la différence joue justement un rôle dans le fait qu'ils s'attirent. La femme rassemble des qualités que l'homme n'a pas et inversement. De là, la femme ou l'homme ont, de tout temps, recherché non pas leur double, mais plutôt quelqu'un qui vienne compléter leurs manques.

N'oublions pas que si certains ont dit : « qui se ressemble, s'assemble », d'autres ont au contraire énoncé : « les opposés s'attirent ».

On comprend mieux que le début d'une relation soit mêlé de sentiments comme :

  • l'attirance,
  • la séduction,
  • l'envie de plaire,
  • l'envie de faire plaisir à l'autre,
  • la complicité,
  • etc.

et qu'elle peut se poursuivre, quelques années plus tard par :

  • le repli,
  • le conflit,
  • les doutes,
  • les peurs (peur de perdre, peur de l'abandon, etc.),
  • la jalousie,
  • l'intolérance,
  • l'incompréhension...

Pourquoi passe-t-on de la séduction au conflit ?

Bien souvent, le conflit homme-femme est dû à un oubli de notre différence.

Après quelques années de vie commune, le couple peut parfois oublier que son conjoint ne « fonctionne » pas de la même façon, qu'il a sa propre codification et qu'il faut avancer sur le même terrain que lui, pour mieux se faire comprendre.

On aboutit à un manque de dialogue, la séduction disparaît et les conflits apparaissent.

À part, quelques cas particuliers, comme le pervers narcissique, le jeu de la manipulation, dans la plupart des cas, le conflit naît du fait que chacun se replie en imputant tous les tords à son conjoint, oubliant de se remettre soi-même en question.

Peut-on résoudre le conflit dans une relation homme-femme ?

Avant d'aller plus loin, signalons que les scènes de ménage sont inévitables dans une vie de couple. Avoir des querelles ne remet pas en compte les sentiments que l'on porte à l'autre ou la pérennité d'un mariage.

Mais, lorsque l'on vit dans le conflit et l'opposition perpétuelle, que l'on s'éloigne l'un de l'autre, que l'on n'a plus envie de séduire, que l'on n'est plus d'accord sur rien et que la communication est coupée, il est peut-être temps de se faire aider.

Pourquoi se faire aider par un thérapeute ?

Un thérapeute est une personne « neutre » qui ne va pas prendre parti pour l'un ou pour l'autre, comme pourrait le faire un membre de notre famille ou un ami proche. Le thérapeute est impartial et son rôle est celui de médiateur, c'est-à-dire qu'il va :

  • prendre connaissance de la situation ;
  • analyser la situation en fonction du contexte environnemental, par exemple un licenciement ou stress professionnel ayant entraîné des problèmes dans le couple, des conflits familiaux se répercutant sur le couple, problème avec un enfant, etc. ;
  • prendre en compte l'avis de chacun ;
  • écouter sans juger ;
  • proposer des solutions.

Dans bien des cas, une thérapie de couple peut s'avérer très utile pour les couples qui envisagent de divorcer parce qu'ils ne voient pas d'autre issue.



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique psychothérapie

Tout le guide pratique