Sommaire

Comment exprimer ses émotions

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les émotions précèdent la communication verbale. Que vous le vouliez ou non, elles existent et agissent, souvent en grandes méconnues. Elles conditionnent votre personnalité et influencent votre vie.

Pour qu’elles vous bénéficient et non qu'elles vous nuisent, mieux vaut les accepter en les reconnaissant. Pour cela, il faut que vous appreniez à voir clair en vous.

Voici comment exprimer ses émotions.

 

.

Zoom sur les émotions

Une émotion est une expérience corporelle et psychique provoquée par une situation ou une évocation mentale dans le but d’obtenir une réaction :

  • La nature de l’excitation est neuro-végétative, donc automatique, puissante et physico-chimique.
  • Une émotion est un phénomène intime qui se perçoit à partir de postures physiques et de signaux invisibles subtils.
  • L'émotion est un vecteur de communication absolument nécessaire dans les interactions entre êtres vivants.

Deux grands types d'émotions dominent votre façon de communiquer : les instinctives et les mixtes.

Les émotions instinctives animales

Les émotions instinctives, ou animales, sont faites pour signaler, orienter, protéger, survivre, se reproduire, dominer les autres ou intégrer un groupe. Corporelles, non verbalisées, elles se traduisent par la gestuelle, le son et l’expression de la face. 

Les émotions mixtes

Elles résultent de la combinaison des émotions avec la pensée :

  • Ce processus permet de mieux mémoriser.
  • Ces émotions complexes commencent à construire votre univers mental dès le plus jeune âge à partir de ressentis dans la mémoire sensorielle.
  • Vous fabriquez ainsi dans votre cerveau une cartographie de circuits neuronaux et de représentations relatives à votre vie.

Ce type d'émotion acquise est à l'origine des problèmes relationnels entre individus, car vos mémorisations associées aux émotions guident votre raisonnement comme les programmes d'un ordinateur.

  • Tous les couplages « cognitions-émotions » enregistrés agissent dans votre pensée en tant que biais de raisonnements pratiques et rapides, mais pas forcément adaptés à une situation.
  • Ce sont des croyances très difficiles auxquelles renoncer, mais parfois elles peuvent aussi être justes et salutaires.

1. Comprenez l'importance de l'équilibre émotionnel dans l'expression des émotions

Qu'est-ce que la maturité émotionnelle ?

La maturité découle d'une bonne relation personnelle avec soi-même et son monde émotionnel. C'est « avoir de l'ordre dans les idées », sans être victime d'émotions méconnues embarrassantes.

  • La maturité émotionnelle est le résultat d'une éducation saine, depuis la prime enfance jusqu'à l'âge adulte. 
  • Elle se traduit par une assurance personnelle stable et une capacité à gérer les problèmes de la vie sans trop de nervosité.

Il n'est jamais trop tard pour acquérir une maturité émotionnelle. Cela passe par apprendre à se connaître et se rééduquer. La difficulté dépend de :

  • votre tempérament : introverti, extraverti, passif, actif ?
  • votre sensibilité : certaines personnes naissent plus sensibles et perceptives que d'autres, ce qui les rend plus réceptives aux émotions ;
  • votre biographie : plus elle génère des émotions négatives ou contradictoires, plus le monde psycho-émotionnel risque d'être chaotique ;
  • votre force de volonté.

L'équilibre émotionnel

Sans équilibre émotionnel :

  • vous ne savez pas interpréter vos émotions, ni celles de autres ;
  • vos jugements sont influencés par de fausses croyances ;
  • vous ne réagissez pas comme il le faudrait: s'exprimer à tord et à travers ou bien rester muet face à des états émotifs, est nocif pour vous et les autres.

Sous l'effet des émotions gênantes, vous êtes vite incohérent, et pour fuir cet handicap, vous adoptez des stratégies d’évitement telles que le déni.

Vous l'avez compris, les émotions non reconnues ou mal classées dans votre répertoire mental aboutissent à créer un désordre mental qui risque d’orienter votre vie vers une succession de pertes et fracas :

  • graves erreurs d'appréciation de situations ou d'interprétations ;
  • élaboration de stratégies inadaptées et compliquées, comportements impulsifs dérangeants et difficiles à cerner ;
  • choix de solutions inappropriées ou erronées ;
  • coût élevé de récupération face à des maladies destructrices d'origine psychosomatique.

2. Apprenez à exprimer vos émotions sainement

Votre but est d'atteindre un état stable d’équilibre émotionnel et de vous exprimer sans excès de perturbations, ni efforts psychologiques, avec pertinence et sans regrets.

  • Décodez vos émotions pour les trier et les choisir :
    • Dès que vous ressentez l'impact d'une émotion, prêtez alors attention.
    • Si vous le pouvez, identifiez l'émotion : colère ? honte ? peur ? joie secrète ?
  • Évaluez le bien-fondé de cette émotion :
    • le contexte dans lequel est apparu le trouble ;
    • la cause réelle, qui peut simplement être une idée personnelle simultanée. 
  • Diminuez l'intensité de l'émotion avant de réagir, ne vous laissez pas déborder par l'enthousiasme, la peur ou la colère :
    • Respirez.
    • Buvez de l'eau.
    • Prenez le temps de la réflexion avant de réagir ou de répondre : bon nombre de personnes manipulatrices et maîtrisant leurs propres émotions savent que mettre une personne en position de surprise face à des émotions inattendues la met en état de faiblesse.
  • Passez d'un état d'humeur bas à un état d'humeur supérieur : changer son état d'humeur jusqu'à en rire est un bon début pour relativiser et gérer ses émotions.
  • Favorisez des conditions de calme pour faciliter le travail d'attention requise. Cherchez toujours à ramener votre pleine conscience sur le moment présent, la situation réelle. C'est la technique du mindfullness.
  • Mettez en mot ou écrivez  le contenu du message en relation avec votre émotion. Prenez en compte que les émotions mixtes favorisent la déduction intuitive, plus forte que la logique.
  • Vérifiez s'il s'agit de  la réalité ou croyances tel que des peurs par anticipation.
  • Distanciez-vous et petit à petit un autre type de réflexion prendra place dans votre vie, vous réagirez moins impulsivement et vous gagnerez en calme et assurance.
Lire l'article Ooreka

3. Faites appel à des professionnels pour apprendre à exprimer vos émotions

Les thérapies

Trois aspects sont renforcés en thérapie pour vous aider à exprimer à bon escient vos émotions et à vivre sans la crainte perpétuelle d'être incohérent et confus :

  • une bonne connaissance de vous-même ;
  • l'affirmation de soi en fonction de votre auditoire ;
  • votre revalorisation : la perception juste de vous-même.

Les ateliers en psychothérapie de groupe visent à vous libérer de vos histoires personnelles construites à partir d'émotions non reconnues, mal enregistrées ou non exprimables, ou tout simplement mal classées dans votre répertoire de valeurs :

  • Au contact des autres, vous êtes touché, secoué.
  • L'agitation créée provoque émoi et mobilisation de votre énergie émotionnelle.
  • La catharsis est un phénomène émotionnel qui existe parfois sous forme de forte maladie ou d’explosion à l'issue d’un contact avec les émotions enfouies et sources de souffrance.

Trois conditions préalables sont nécessaires pour faire ce travail :

  • un sommeil de qualité : construisez une routine pour être organisé et non débordé dans vos tâches, travail et loisirs ;
  • une hygiène de vie : alimentation non nocive, activité physique régulière et du calme pour réduire l'anxiété qui favorise la survenue d'émotions négatives ;
  • votre volonté: une prise de décision ferme vous rend persévérant pour réaliser un changement sur le long terme. Les améliorations se font vite sentir.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

 Quelques exemples de psychothérapies dynamiques

  • La thérapie Gestalt passe par le sensoriel pour activer les archives de votre mémoire. Elle met en situation une personne avec sa souffrance physique particulière.
  • La constellation familiale vous fait jouer la situation fictive que vous pensez nocive dans votre biographie.
  • La thérapie P.A.E, ou analyse transactionnelle, vous fait poser la question de qui agit en vous à chaque fois que vous réagissez à tord : l'enfant ? l'imitation d'un parent ? ou bien l'adulte mature ?
  • Les thérapies cognitivo-comportementales et la PNL vous aident à corriger les distorsions cognitives accumulées au cours de votre vie qui génèrent des émotions fortes et erronées, en particulier de l'anxiété.
  • Le jeu de rôle et le théâtre permettent d'apprendre l'affirmation de soi en s'exposant, et aussi de discerner les émotions en apprenant à les feindre de manière crédible.

N'hésitez pas à remédier  à votre anxiété le temps d'amorcer le travail. Les résultats obtenus au cours des thérapies vous passionnent ensuite suffisamment pour vous installer dans un état d'acceptation et d'assurance qui vous fortifie.

Consulter la fiche pratique Ooreka
Lire l'article Ooreka

En conclusion, acquérir un équilibre psycho-émotionnel est un long travail de rééducation personnelle dont les bénéfices se font vite sentir :

  • Vous devenez à l’aise et votre vie relationnelle est plus harmonieuse.
  • Vous sortez des états maladifs dans lesquels un monde émotionnel chaotique vous avait enlisé.