Comment exprimer ses sentiments

Sommaire

Comment exprimer ses sentiments

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le développement de la communication Internet facilite l’expression des sentiments sans grande prise de risque. C’est confortable, car, qu’ils soient bons ou mauvais, forts ou faibles, exposer ses sentiments face à un auditoire est source d’enjeux importants. Savoir exprimer ses sentiments reflète un bon niveau de sécurité personnelle et de connaissance de soi. Cela signifie que vous bénéficiez d'une habileté sociale et d'une grande capacité à gérer les problèmes. Cependant, il est important de savoir le faire de manière juste et appropriée car :

  • d'une part, un excès d'expression de sentiments affaiblit votre pouvoir de persuasion et vous fait paraître superficiel ;
  • et d'autre part une insuffisance ou une pauvreté dans ce domaine risque de créer des malentendus ou de vous éloigner des autres.

Cette fiche pratique vous explique comment exprimer ses sentiments.

Zoom sur les sentiments

Définition des sentiments

Les sentiments sont des pensées chargées d’émotions que l’on appelle aussi ressentis. Par le jeu des hormones, ils produisent un effet physiologique euphorisant ou déprimant. Ils rendent dépendant.

  • Le circuit de la dopamine marque les sentiments procurant de la félicité en stimulant les endorphines.
  • Les catécholamines produites par les glandes médullo-surrénales sont les hormones des sentiments stressants.

Les sentiments déterminent le monde relationnel sans lequel l’on ne peut exister, c’est dire l’importance de les connaître. Les sentiments ne sont pas définitifs : ils évoluent au fur et à mesure de notre expérience de vie (la dépression ou la rancœur peuvent alterner avec la joie de vivre) et l’on peut agir sur eux, grâce à leur aspect dynamique. 

Comment se construisent les sentiments ?

  • Par le phénomène du feedback, les sentiments commencent à se construire pendant la relation de dépendance qui existe entre un nourrisson et les personnes qui le protègent et le nourrissent. Dans cette relation qui nous attache, nous adoptons les attitudes favorisant la satisfaction de nos besoins.
  • Petit enfant, ensuite, nous expérimentons l’altérité et sommes confronté aux instincts de domination/soumission face aux autres. Suivant le succès de nos expériences, nous développons des sentiments d'acceptation ou de rejet qu’il nous faut gérer, seul ou guidé.
  • Nous générons alors des sentiments complexes et opposés : admiration/humiliation,  envie/honte, orgueil/culpabilité. 
  • Nous élaborons des stratégies pour manier nos ressentis suivant les moments de notre vie et les mettons en mots : « j'ai de l'estime pour lui », « il est lâche », « tu me détestes », « je souffre », « j'ai honte », « tu m'attires », « c’est l’homme de ma vie », etc.

Un sentiment est donc un message transmis et reçu, même si le destinataire n’est que soi-même :

  • Le contenu est interprété de manière personnelle, suivant la charge émotionnelle.
  • Un sentiment émis crée une réaction de notre part ou de la part des autres.

Nous communiquons dans le monde à travers le filtre de nos sentiments selon plusieurs formules :

  • expression directe et claire, ou de manière impertinente, pour atteindre un objectif ou suivre un besoin ;
  • expression indirecte et subtile par timidité ou pour rechercher un effet ;
  • déni, dissimulation, manipulation, travestissement des sentiments.

1. Pourquoi apprendre à exprimer vos sentiments ?

Fabriquer et vivre attaché à vos sentiments vous rend affectivement dépendant. Apprendre à les exprimer est donc une étape obligée si vous ne voulez pas qu’ils vous dominent et souhaitez devenir serein.

Vouloir apprendre à exprimer ses sentiments répond souvent à une nécessité :

  • s’adapter à un contexte particulier ;
  • être enfin soi-même et s’affirmer ;
  • sauver une relation, répondre à une demande, diriger dans le monde professionnel, atteindre un but ;
  • rétablir sa santé.

Certains sentiments ne sont que des héritages de notre biographie, des mécanismes de pensée acquis et automatiques qui nous font mal interpréter les nouvelles situations :

  • Ils ne sont donc plus pertinents et créent des problèmes ; ils sont vieux et à renouveler.
  • Ne pas savoir comment les exprimer nous rend confus et nerveux. On peut devenir agressif ou fuyant.

Exprimer ses sentiments à bon escient permet de s’intégrer à un groupe, à une société, suivant différentes valeurs socio-éducatives :

  • La carence des sentiments peut être désignée comme trouble de la personnalité dans une société, tandis qu'elle est un modèle pour une autre culture. Elle peut être considérée comme une faiblesse ou bien une réserve.
  • Un excès peut être vu comme une excentricité à éviter ou, au contraire, une capacité catégorisant un individu comme ayant des pouvoirs hors normes, courageux et audacieux.

Les émotions corrélées aux sentiments ignorés sont « enterrées vivantes » :

  • Elles deviennent psychogènes et demandent à s’extérioriser.
  • Elles provoquent anxiété et angoisse.
  • Elles sont donc délétères et finissent par altérer votre santé.

2. Apprenez à agir sur vos sentiments pour savoir comment les exprimer

La  difficulté d’agir sur vos sentiments tient à ce qu’ils sont étroitement liés à vos goûts et à vos attirances inconscients : ils se déclenchent à partir de circuits neuronaux automatiques reliés à toutes les mémoires de votre cerveau. Il vous est possible de changer l’idée, le contenu d’un sentiment mis en mots dans la mémoire analytique, mais il vous est difficile d’intervenir sur la base physico-chimique des émotions corrélées, surtout si les mêmes sentiments ont souvent été répétés.

Dissociez le contenu de vos sentiments de leur composante émotionnelle et chimique 

Il peut vous paraître étonnant que vous puissiez être heureux sans être inondé par les hormones du plaisir ou détester quelqu’un froidement par choix conscient. C’est cependant possible. C’est ce qu’enseignent depuis des siècles certaines philosophies anciennes telles que le taoïsme, le bouddhisme et la philosophie grecque antique (notamment l'école des stoïciens). Ces philosophies sont actuellement appuyées et attestées par les neurosciences et les études de l’imagerie médicale qui visualisent comment fonctionne le cerveau. 

La pratique des techniques de méditation est l’application physique de ces philosophies : yoga, relaxation, sophrologie… Le but est d’atteindre un équilibre émotionnel, principe de base pour libérer vos sentiments des émotions confuses :

  • Vous ramenez l’état de conscience maximale (mindfullness) sur la respiration et la fluidité de votre circulation énergétique.  
  • Vous apprenez à vous sentir bien et autrement qu’à travers l’excitation.
  • Vous constatez que vous pouvez aimer sereinement en restant calme, sans la passion des émotions, avec un sentiment de satisfaction authentique.
Lire l'article Ooreka

Reprogrammez votre univers mental 

  • Pratiquez l’inverse du renforcement et déshabituez-vous à penser d’une certaine manière : mettre en mots ses sentiments, en dehors des émotions associées, est un exercice qui demande de l’entraînement car les sentiments changent et évoluent. Pratiquez quotidiennement afin de casser les automatismes et les corrélations chimiques des émotions.
  • Repérer l'ancrage émotionnel lié à un sentiment permet automatiquement de dissocier les deux. Détectez la présence de l'émotion en repérant l'effet physique qu'elle produit sur vous. Vous arrêtez ainsi de fabriquer des sentiments qui sont la plupart du temps des fantasmes ou des pensées anxiogènes.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Expérimentez petit à petit en laissant faire les choses, sans avoir recours à l'imagination, sauf si vous êtes créatif :
    • Vous voyez des événements nouveaux surgir dans votre vie, et vous arrivez à évaluer le monde sans la compagnie mentale de vos vieux sentiments.
    • C'est en cherchant comment exprimer vos sentiments que vous libérez votre potentiel et que vos sentiments, plus clairs, finissent par être exprimés facilement, avec justesse et sans malaise.

Notez que même si vos sentiments deviennent plus rares parce que plus ciblés, ils sont plus lisibles et plus fiables. Diminuer votre production de sentiments vous permet d'augmenter votre faculté de discernement.

Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Faites un travail sur vous pour renforcer votre faculté à exprimer vos sentiments

La confiance en soi

Rappelez-vous que l’expression juste et saine des sentiments est facilitée si vous avez une base de confiance en vous construite dès l’enfance. Cependant, vous pouvez également construire cette confiance en vous par vous-même en vous :

  • éduquant avec persévérance grâce à la plasticité de votre cerveau ;
  • détachant des événements du passé qui ne vous auraient pas permis d’arriver à l’âge adulte armé d’une confiance en vous.
Lire l'article Ooreka

L’affirmation de soi

Cette faculté est difficile à acquérir si vous êtes d’un naturel introverti, doux, timide, peu agressif et si, en plus, vous ne connaissez pas vos talents et vos valeurs, que vous allez également devoir découvrir.

Le travail à faire est différent suivant votre tempérament inné :

  • Extraverti : vous exprimez facilement vos sentiments assortis de leurs émotions, bonnes ou mauvaises. C’est dans la vie sociale que vous rencontrez des limites : s’exprimer à tord et à travers génère des conflits ; vous perdez plus que ce que vous ne gagnez.
  • Introverti : vous vous laissez déborder intérieurement et réagissez d'une manière maladroite. Votre tendez à devenir une personnalité fuyante, difficilement interprétable, voire même opaque.

Dans les deux cas, apprenez à exprimer vos sentiments en psychothérapie de groupe :

  • Apprenez à dire non sans sentiment de culpabilité.
  • Cessez d’être gentil par complaisance.
  • Exprimez un sentiment préalablement bien pensé avec assurance.
  • Libérez une énergie disponible pour découvrir vos particularités et talents.
  • Exprimez vos sentiments de peine et de frustrations au sein d’un groupe thérapeutique pour vous libérer des sentiments obsolètes.
Lire l'article Ooreka

C’est la répétition de ces situations d’apprentissage qui favorise l’acquisition des outils pour bien exprimer ses sentiments.

La connaissance de soi

Connaître vos sentiments est la condition sine qua non pour savoir comment les exprimer et pour décoder ceux d’autrui.

  • Tâtonnez et procédez en faisant des essais et des erreurs : acceptez les échecs qui vous aident à avancer.
  • Savoir exprimer ses sentiments est le résultat d'un apprentissage, d’une rééducation cognitive-comportementale. Cela devient un art tel que le pratique un comédien sur scène. Apprendre à exprimer des sentiments au théâtre est un très bon remède pour ceux qui souffrent de timidité, qui ont peu d’assurance ou qui ne savent pas décoder les sentiments chez les autres.

Savoir exprimer ses sentiments est une habileté sociale et une source d'équilibre qui aide à ne pas passer à côté des vraies opportunités, à rester concentré sur ses objectifs et à moins se tromper.