Sommaire

Soigner la boulimie

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire au même titre que l'anorexie. C'est une véritable maladie à la fois complexe et multifactorielle et qui peut parfois passer inaperçue aux yeux de l'entourage proche, voire du corps médical. Les femmes sont les plus touchées (environ trois jeunes filles pour un garçon). Voici comment soigner la boulimie.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

 

1. Diagnostiquez la boulimie pour la soigner

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire plus ou moins sévère, qui apparaît en réponse à une pulsion irrépressible. C'est une maladie d'origine psychologique qui correspond à un besoin de compenser un manque ou une souffrance par la nourriture. Voici les symptômes de la boulimie :

  • Des crises alimentaires poussent à manger de très grandes quantités de nourriture en un temps réduit et de manière incontrôlable jusqu'à ce que des douleurs, notamment à l'estomac, empêchent physiquement de manger plus.
  • Ces crises alimentaires peuvent se répéter plusieurs fois dans la journée.
  • La nourriture consommée n'est pas associée à la gourmandise mais est à un pur besoin de se remplir (une personne boulimique peut-être amenée à consommer des plats cuisinés surgelés, par exemple, sans décongélation préalable).
  • La honte, une personne boulimique se cache pour le faire.
  • La culpabilité après avoir mangé.
  • Parfois le besoin de se vider, pour ne pas tout garder à l'intérieur. La boulimie seule (ou binge eating) engendre généralement une prise de poids sévère pouvant conduire à l'obésité et à divers troubles de santé associés (pathologies cardiovasculaires et diabète en première ligne) mais n'est toutefois pas toujours associée à des troubles anorexiques.

C'est un cercle infernal dont les malades ont du mal à sortir seuls.

2. Consultez pour soigner la boulimie

La prise en charge doit être idéalement à la fois psychologique et diététique, sachant que plus la prise en charge est précoce, meilleur est le pronostic. Les spécialistes à consulter en priorité sont les suivants :

  • Psychologue, psychiatre ou psychothérapeute, notamment spécialisé en thérapie comportementale. Il faut toutefois s’assurer en amont :
    • que l’évaluation pluridisciplinaire et le diagnostic de boulimie ont été faits,
    • que le patient ai été informé des modalités de mise en œuvre de son projet de soins individualisé (sachant que la prise en charge s’étend souvent sur plusieurs années),
    • que le patient est disposé à s’engager dans ce type de traitement.
  • Diététicien ou nutritionniste : c'est un allié indispensable pour réapprendre à manger mais, seul, il ne vous soignera pas car la maladie est d'origine psychologique et si vous ne soignez pas la cause, vous ne serez pas en mesure de suivre les conseils du diététicien. Ainsi, le soin diététique doit viser à améliorer les connaissances et les représentations alimentaires, sans attitude moralisatrice.
  • Praticiens de médecines alternatives : réflexologue, énergéticien, magnétiseur, hypnothérapeute ou acupuncteur peuvent représenter un soutien supplémentaire.

3. Apprenez à contrôler vos émotions

Toutes les méthodes vous aidant à faire face à un stress immédiat vous aideront à mieux y réagir et à éviter une crise. Parmi les plus communes :

Lire l'article Ooreka

4. Remplacez votre addiction pour soigner la boulimie

Certaines personnes ont un profil addictif et sont donc plus susceptibles de développer la maladie. Le vide que va laisser l'arrêt du remplissage par la nourriture peut être compensé par la pratique régulière d'un sport ou la participation à des ateliers manuels, par exemple. Le vide doit être comblé pour maximiser les chances de guérison.