Sommaire

Lutter contre l'isolement

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

L'ensemble de nos relations, qu’elles soient familiales, amicales ou professionnelles, répondent à notre besoin naturel de relations humaines. Elles sont le signe de l’intérêt que l’autre nous porte et permettent de tisser des liens humains. Quelles que soient les raisons de votre isolement, si vous avez le sentiment de le subir et d'en souffrir, il est important d’y mettre un terme. Cette fiche pratique vous explique comment lutter contre l'isolement.

1. Repérez votre contexte d'isolement

Chaque forme d'isolement correspond à une situation particulière :

  • vous êtes étudiant ou vous travaillez loin de chez vous ;
  • vous êtes une personne âgée, et votre entourage ou votre mobilité sont réduits ;
  • vous êtes un citoyen actif, mais vos revenus sont très modestes et limitent vos actions ;
  • vous habitez un endroit rural très reculé.

Il ne s'agit ici que de quelques exemples, la liste des contextes d'isolement est variée. En fonction des situations, des solutions existent, mais déterminez d'abord quelles sont les raisons de votre isolement.

2. Réagissez face à l'isolement

L'isolement peut générer de la solitude, et si vous attendez trop longtemps pour réagir, cela risque de se renforcer au fil du temps. La solitude est dangereuse pour la santé et, chez les personnes âgées, elle multiplierait par deux le risque de décès précoce.

Faites un premier pas, une première action 

Cette première action doit être à votre portée, vous paraître possible. Elle n'est pas forcément l'action finale que vous voudriez effectuer, et elle ne vous engage pas nécessairement trop.

Si c'est difficile, décomposez cette action

Cette action vous paraît à ce stade trop difficile à accomplir ou elle vous décourage d'avance. Pour autant, vous ne voulez pas baisser les bras. La solution : décomposez cette action !

Pour cela, posez-vous les deux questions suivantes : qu'est-ce qui me freine, et quelle serait la première action/étape à réaliser pour lever ce frein ? Vous allez voir, en réalité, il y a souvent des freins non pris en compte, souvent plus simples à lever que vous l'imaginez, et pour lesquels il existe des réponses concrètes à apporter.

Même si vous n'avez pas encore créé de nouvelles relations ou de nouvelles habitudes à ce stade, vous avez activement œuvré à créer une passerelle qui vous y conduira.

3. Exprimez votre besoin des autres

Vous êtes en contact avec le monde extérieur et les autres, mais ces contacts restent brefs ou superficiels, et vous avez le sentiment qu'il n'est pas facile de nouer des relations durables. Rassurez-vous, il n’est jamais trop tard pour amorcer un changement et pour renouer un lien humain. Mais comment ?

  • Dites aux personnes que vous côtoyez que vous vous sentez seul actuellement. Il est rare que les gens soient insensibles à ce type de confidence.
  • Évitez toutefois d'être trop plaintif pour ne pas faire fuir votre entourage. Dites ce que vous auriez envie de faire et de partager avec les autres plutôt que de faire le procès des gens devenus trop individualistes.
  • Si vous avez déjà quelques idées, soyez force de propositions ! Et si les idées vous manquent, continuez malgré tout à exprimer au moins votre besoin des autres, car ils vous feront peut-être en retour des suggestions ou se rendront plus souvent disponibles pour prendre de vos nouvelles ou vous inviter à les rencontrer à nouveau.

4. Rendez-vous utile

Se sentir utile donne du sens à la vie et à nos relations.

Soyez utile à vous-même

Vous êtes une as du tricot, vous voulez depuis toujours apprendre l'anglais ? Qu'il s'agisse d’exprimer vos compétences ou de réaliser une activité ou un loisir simple qui vous tente depuis longtemps, faites-vous plaisir

Contactez la mairie de votre commune qui vous fera parvenir la liste ou le guide détaillé des associations du coin. Ces associations sont aujourd'hui très variées : culturelles, sportives, ludiques, communautaires (communauté portugaise, arménienne, etc.).

Pour les activités payantes, il est le plus souvent possible d'assister à une première séance gratuite, même si cela n'est pas forcément stipulé.

Soyez utile aux autres

Et si vous tentiez le bénévolat ? Celui qui se replie plus encore dans sa solitude alimente sans le savoir son sentiment d’inutilité sociale. Pourtant, au travers de certaines initiatives associatives et caritatives, on sait les bénéfices réciproques ressentis à mettre en relation, par exemple, des personnes âgées avec des enfants autour de l’aide aux devoirs ou de jeux de société, ou à venir en aide aux personnes démunies. France Bénévolat est une des associations parmi les nombreuses existantes à le faire.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Soyez utile aux animaux

Les bienfaits des contacts avec les animaux sont connus, alors pourquoi ne pas vous occuper d'eux ? Soit bénévolement pour la SPA par exemple, soit en effectuant des gardes d'animaux en famille ou à votre domicile, mission de plus en plus recherchée dans les villes, et qui peut de surcroît être rémunérée. Vous pouvez aussi défendre leur cause (entre autres organisations de défense de la cause animale, l'IFAW par exemple) et rejoindre ainsi des groupes de personnes ayant les mêmes valeurs et objectifs que vous.

Lire l'article Ooreka

5. Sollicitez les réseaux spécialisés

Parce que l'isolement est parfois très difficile à rompre, des réseaux spécialisés se sont peu à peu développés :

  • Des réseaux d’écoute existent spécialement pour lutter contre l'isolement, alors ne vous en privez pas. Vous pouvez contacter les écoutants professionnels de l’association SOS Amitié, ou encore d'Auboutdufil (pour les personnes âgées). Vous pourrez bénéficier d’une écoute bienveillante et de conseils qui pourront probablement vous aider. 
  • Par ailleurs, le monde est aujourd’hui connecté, et de nombreux réseaux sociaux ou forums de discussions permettent, de chez soi, de faire des rencontres riches en partage et des échanges sur tous les sujets. Ces réseaux se sont largement diversifiés et vous pouvez trouver celui qui correspond à votre style et à vos valeurs.
  • Enfin, des réseaux locaux qui favorisent le lien social et l'amitié se sont aujourd'hui constitués. Ils permettent à la fois de trouver des idées de sorties ou d'activités, et de se regrouper avec d'autres personnes. C'est par exemple le cas d'Onvasortir, réseau social de sorties et rencontres amicales présent partout en France.

Aussi dans la rubrique :

Troubles de l'humeur

Sommaire