peur de manger des morceaux

Question détaillée

Question posée le 14/08/2015 par sophie60

ma fille Maryne 13 ans a failli s'étrangler en avalant un os de poulet.(30septembre 2014)

Depuis cette date, elle a peur de manger des morceaux, elle ne mange que de la purée, compote, yaourts. Que des aliments liquides.

Elle a été hospitalisée. Nous avons vu une psychologue, une sophrologue et une séance d'hypnose. Elle a des carences alimentaires.

Nous aimerions et elle aussi qu'elle ait de nouveaux une alimentation normale. Que devons nous faire? Nous vous remercions pour vos réponses. Sophie

Signaler cette question

3 réponses d'expert

Réponse envoyée le 16/08/2015 par Danièle Agostini Austerlitz

Bonjour madame.
vous avez déjà beaucoup consulté, il semble difficile d'envisager comme ça, de l'extérieur, sans s'entretenir avec Maryne, de trouver des idées qui n'aient pas déjà été explorées.
Que dit votre fille de ses dents? Parce que si je comprends bien, elle se comporte à présent comme le poulet qui n'a pas de dent.
Que s'est-il passé avec la psychologue? Il y a peut-être un travail à faire, qui suppose plusieurs séances. Se servir de ses dents, c'est s'autoriser une certaine agressivité, nécessaire dans la vie.
Voilà une piste que je vous propose.
Bien cordialement,
D.A.A

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 16/08/2015 par Anonyme

Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse qui je pense va m'aider. Les séances avec la psychologue ne s'est pas trop bien passée. Maryne se sert de ses dents comme d'un filtre, je vais essayer de l'obliger à mâcher. Je pense aussi aller consulter la Maison de Solen, qu'en pensez vous. Très cordialement Sophie Wihmet

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 20/08/2015 par Danièle Agostini Austerlitz

Bonjour Madame.
Je ne vous soutiendrai pas dans l'idée de "l'obliger à mâcher".
Il me paraît extrêmement important de reconnaître que le corps de Maryne , c'est le sien,et qu'elle en est seule utilisatrice, maîtresse,responsable.
Elle a subi une double intrusion qui lui ont fait violence :l'os de poulet, puis l'extraction salvatrice. Discuter avec elle de l'usage de ses dents, et l'encourager à les utiliser me paraît préférable.
Je ne plaisante qu'à moitié quand j'évoque la différence à lui proposer d'observer entre le poulet, qui n'a pas de dent, et elle, qui en est dotée.
La Maison de Solen, pourquoi pas? Je me demande si ce n'est pas très spécialisé anorexie. Par ailleurs, les références théoriques ne sont pas les miennes.Mais c'est une institution qui a bonne réputation.
N'hésitez pas à me tenir au courant si vous le souhaitez.
Bien cordialement,
D.A.A

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 17/08/2015 par Coaching-Harmonique

Bonjour Sophie
En fait le fait de s'étrangler a créé un trauma et elle évite depuis toute situation pouvant recréer ce qui s'est passé. Il faut donc désactiver ce trauma.
Des techniques comme l'EFT, l'EMDR, NERTI ou même l'hypnose peuvent l'aider à gérer cette situation en un nombre réduit de séances (cela ne veut pas dire qu'il ne faudra qu'une seule séance ; en effet vous dites qu'elle a fait une séance d'hypnose, cependant selon les cas, il peut falloir faire 2 voire 3 ou 4 séances, selon la personne et son histoire).
Très cordialement
Marie-Pierre

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 07/02/2016 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour Sophie,
Manifestement, la mésaventure vécue par Maryne a provoqué une régression
C'est-à-dire que l'épisode passé, votre fille n'a pas retrouvé les habitudes alimentaires de son âge
La régression n'est pas néfaste, au contraire, elle permet de revenir à un stade de l'évolution chez l'enfant qui n'a pas été consolidé
d'où l' impossibilité pour Maryne de s'alimenter comme une fille de son âge
Manifestement, la psychologue est passée à côté de la véritable problématique de votre fille, à savoir la régression
Elle aura 16 ans en septembre prochain,
comment a-t-elle vécu cette étape de la puberté,
quels changements dans son comportement sont apparus,
le fait qu'elle ne puisse se nourrir que d'aliments liquides est invalidant vis-à-vis de ses pairs
Elle pourra réellement évoluer et s'affirmer dans la mesure ou une psychothérapie pourra être menée avec une pédopsychiatre qui prendra en compte le tableau clinique tel que celui présenté par Maryne

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider