Comment guérir de la peur pannique d'être abandonné ?

Question détaillée

Question posée le 12/11/2015 par MALHOUITRE

Bonjour,

Depuis deux ruptures sentimentales, je vis seul alors qu'avant j'ai toujours été en couple.

J'ai pris la décision de faire un travail sur moi, afin de me sentir bien avec moi même, pour être bien en couple.

Depuis mon célibat, j'ai une peur panique d'être abandonné, j'ai perdu totalement confiance en moi, alors que j'ai énormément de capacité, j'angoisse quand je dois m'exprimer en clientèle alors qu'avant j'étais pleine de vie et épanoui.

Je n'ai plus aucune estime de moi.

Comment me sortir de cette maladie, sachant que financièrement c'est difficile pour moi de payer ?

Dans l'attente de vous lire.

Bien à vous,

Lydia MALHOUITRE

Signaler cette question

5 réponses d'expert

Réponse envoyée le 13/11/2015 par Ancien expert Ooreka

Bonjour Lydia,
Première bonne nouvelle, vous n'êtes pas malade ! Prenez conseil auprès de votre médecin traitant pour en savoir plus sur un suivi psychologique partiellement pris en charge par la SS. Ce suivi vous permettra de remonter le temps pour découvrir quelle est la source de cette panique de l'abandon mis en évidence par les deux ruptures que vous évoquez. L'enfant en vous a probablement été traumatisée par un évènement (séparation temporaire, deuil, maladie ...) non identifié jusqu'à ce jour. Identifier cet évènement clef, vous aidera à verbaliser les différents comportements et éventuelles croyances qui en découlent.
Honorez cette panique en vous, pas de colère, pas d'impatience, pas de reproches, pas de jugements (je sais que c'est aussi difficile à pratiquer) car même si elle est inconfortable elle est la porte d'entrée vers votre libération. Donnez de l'attention à la petite Lydia en vous qui pousse à écouter ce qu'elle a à vous dire d'elle, de vous. Ouvrez-lui votre coeur, soyez à son écoute. Vous traverserez probablement quelques tempêtes intérieures, mais au-delà c'est le soulagement, la libération !
Faites confiance à cette partie de vous qui est consciente de ses capacités, qui est pleine de vie. Elle est toujours présente en vous et vous habitera encore plus après cette clarification.
Il existe beaucoup de méthodes pour vous y aider. Les séances de thérapies pratiquées par des thérapeutes (non médecins) n'étant pas remboursées d'une quelconque façon, représentent un engagement financier. Toutefois, je vous souhaite de trouver dans un périmètre raisonnable de chez vous, un psy ouvert aux méthodes de respiration par exemple ou tout autre méthode qui pourrait être une plus à la thérapie verbale. J'ai la croyance profonde que nous traumatismes sont aussi inscrits dans nos cellules et que même si nous avons compris avec notre mental les noeuds énergétiques demandent aussi à être libérés.
Vous avez toutes les ressources en vous pour traverser cette panique et vous ouvrir à l'amour de vous même !
Belle transformation à vous
MVConseils

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 15/11/2015 par Cabinet médical / Tunisie

Dr Anouar Jarraya psychiatre Tunis Bjr Lydia
Je suis d'accord avec ma collègue et je ne vais pas la répéter- Je cherche seulement à vous apporter quelques compléments qui pourraient vous être utiles- étudiez ce qui peut vous être accessible
1--Essayez d'acquérir la maîtrise de la respiration il y a plusieurs techniques simples et efficaces( un(e) psy ou coach peut vous en apprendre une)
2--Exercice physique y compris un sport de combat (judo karaté..) qui peut accessoi-rement vous être très utile pour l'autodéfense face à un agresseur dans la rue:un problème de plus en plus actuel
3-Essayer de pratiquer de la musique un instrument à percussion (tambourin par ex)
4--Chant choral de façon régulière une à deux heures par semaine suffisent pourvu que ce soit régulier
5--Rythme de vie stable en évitant les excès alcool tabac, café thé coca-sommeil régulier
6 --Alimentation diversifiée apportant le minimum de sels minéraux et surtout calcium (laitages sauf le beurre) le magnésium (fruits secs par ex) vitamine D,et aussi de fibres légumes frais et cuits, du son de blé ou d'avoine si vous en trouvez à
des prix raisonnables
7-- Ceci n'exclut pas l'emploi limité dans le temps de quelques anxiolytiques pour "amorcer le processus" et que vous diminuerez progressivement pour les arrêter
après-ça rend des services dans certains cas et il faut démythifier "les risques de devenir addict"
8--Essayez de faire de la méditation
Voila quelques moyens à vous d'explorer ce qui pourra être accessible pour vous
Bonne chance
Cordialement

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 16/11/2015 par ChristineLy

Bonjour Lydia,
Je comprends que votre situation actuelle est source de souffrances (angoisses d'abandon, confrontation à vous-même par la solitude, perte de confiance en vous, peur face à un public, perte de capacités).
Je vous encourage à réaliser votre démarche d'un travail sur vous-même. Consultez un confrère "psy" pour comprendre et dépasser vos souffrances.
Vous pouvez consulter un psychiatre en libéral qui pratique des psychothérapies. Le psychiatre étant médecin, vos consultations sont remboursées. Vous pouvez consulter en Centre Médico-Psychologique un psychologue. Dans ce cas, les consultations sont remboursées, mais le temps d'attente risque d'être long avant d'avoir un RDV. Ou vous pouvez faire le choix de consulter un psychologue en libéral. Vous aurez un RDV rapidement, mais n'est pas remboursé par la Sécurité Sociale. En revanche, renseignez-vous auprès de votre mutuelle, si elle rembourse une partie de la consultation. Après vous voyez avec le psychologue, le rythme de vos séances selon vos possibilités financières (ts les 15 jours, 1 fois/mois).
Ce travail, c'est un cadeau de bien-être que vous vous offrez.
Cordialement,
C. LY, psychologue 76

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 17/11/2015 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour

mes consœurs et confrères vous ont répondu !
que dire : en effet essayer de trouver des solutions vous-mêmes mais l'aide extérieure est une nécessité, il y a des thérapeutes remboursés par la sécurité sociale qui pourrait au moins vous aider à débuter des exercices d’auto-hypnose, relaxation et respiration.
votre problématique est multifactorielle et très liée à de nombreux problèmes dans l'enfance
voici un article qui pourrait vous aider à comprendre
http://www.formation-psy-coach.com/publications/7_compr...
Bonne journée
Dr erick Dietrich

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 19/11/2015 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour,
L'estime de Soi est en effet indispensable dans notre vie sociale, les personnes que nous rencontrons la perçoivent d'emblée chez autrui, je suis certaine que vous-même pouvez d'ailleurs également l'appréhender chez les autres. Votre estime de Soi devait déjà être un peu fragile et les ruptures l'ont carrément détruite mais il est possible de la reconstruire et votre lucidité est un énorme atout, du moment que vous voyez aussi quels sont vos points forts, ce que les autres aiment en vous, posez la question aux personnes de confiance qui vous entourent.
Bon courage
Béatrice REISS

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider