J'ai frapper ma copine que faire ?

Question détaillée

Question posée le 12/01/2016 par Quentin

Bonjour, j'ai 18 ans et cela va faire 7 mois que j'étais avec ma copine. Il y a une semaine, celle-ci m'a quitté car j'ai osé lever la main sur elle,je n'arrive pas à me contrôler et je ne me reconnais pas dans ces périodes de colère.. Je m'en veux horriblement et je ne sais pas comment canaliser ma colère. Elle m'a conseiller de voir un psy pour trouver une solution à mon problème de comportement. Je n'ai jamais eu de relation "sérieuse"avant elle, je n'avais que des relations d'un soir, dû à mon comportement impulsif et très agressif surement dû à un gros manque de confiance en moi, je suis de nature introverti et timide.Pensez vous que je dois consulter ?

En attente de votre réponse, cordialement.

Signaler cette question

2 réponses d'expert

Réponse envoyée le 13/01/2016 par Maurice Gaillard Psychologue

Bonjour,
vous faites déjà un bon début d'analyse de votre problème, mais cela ne suffira pas. Consulter, oui, et selon vos moyens avec un psy en libéral ou en CMP (gratuit mais de l'attente à prévoir). Voir si le courant passe avec le psy que vous rencontrerez, si sa méthode vous convient.
Mais n'hésitez pas non plus à vous confronter à ce qui peut vous donner confiance en vous, qui mettra en avant vos qualités, votre potentiel : sports, musique, théâtre, bénévolat dans une association...
Dans les relations humaines, ce n'est pas la loi du "tout ou rien".
Un échec ne veut pas dire "je ne vaux rien". Les échecs, les ruptures font partie des aléas de la vie. Ca ne veut pas dire qu'à ce moment là on ne vaut rien. Il faut les accepter, la colère ne résoudra rien.
Cordialement

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 13/01/2016 par un Ancien expert Ooreka

LA PHASE SAUVEUR .
Au départ, le Sauveur agit toujours avec une bonne intention. Il est convaincu qu'il doit absolument faire quelque chose pour aider l’autre, croit savoir mieux que quiconque ce qu'il faut faire, se sent indispensable et irremplaçable, fait les choses à la place de l'autre même si on ne lui a rien demandé !
Il est porté à croire que le monde ne peut fonctionner sans lui, que la personne en face de lui est incapable de se débrouiller seule ou de se prendre en charge elle-même. En fait, il se croit plus compétent que la personne elle- même pour décider de ce qui est bon pour elle...mais il la protège sans tenir compte de ses besoins réels.

LA PHASE PERSECUTEUR
le Sauveur s'il est déçu de ne voir son action reconnue, se transformera dans un premier temps, en Persécuteur en insultant, menaçant, manipulant l'autre.

Il imposera des règles sévères qui devront être respectées à la lettre, surveillera attentivement le comportement de l'autre et au moindre écart, interviendra sévèrement.

Il se mettra en colère et menacera de couper les privilèges.
En harcelant, contrôlant et persécutant l'autre, le Persécuteur finit tôt ou tard dans le coin de la Victime. Les sentiments à cette étape sont extrêmement douloureux et vont de la perte d'estime de soi à une sensation profonde d'inadéquation voir de dépression.

Malheureusement, le cycle continue de se répéter tant que le Persécuteur ne se rendra pas compte de cette dynamique. Il parcourra à nouveau le triangle de Karpman, quelquefois en une journée, quelquefois en plusieurs mois.

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !