Je viens d'apprendre que j'ai un trouble de personnalité dépendante que fais-je?

Question détaillée

Question posée le 08/04/2016 par meelycool1998

Bonjour,

je viens d'apprendre que je ne fais pas d'anxiété généralisé mais bien un trouble de personnalité dépendante... J'aimerais savoir s'il existe des trucs pour m'aider lorsque je me retrouve dans une situation de panique lorsque mon conjoint m'apprends qu'il sort. Comment faire pour accepter mon désir de ne pas sortir au lieu de me laisser épuisé simplement pour ne pas être seule ?

j'aimerais avoir quelques trucs afin de tenir encore le temps avant d'avoir une consultation auprès de mon psychologue que j'aurai d'ici quelques mois... C'est très difficile... Comment aussi je peux aider mes proches à mieux comprendre mes réactions ?

Signaler cette question

3 réponses d'expert

Réponse envoyée le 09/04/2016 par Cabinet médical / Tunisie

Dr Anouar Jarraya psychiatre psychothérapeute Tunis Bjr Madame
En quelle région résidez-vous ? car je suis étonné par le délai du rendez-vous avec votre psychologue "quelques mois"
Vous n'indiquez ni votre âge,ni votre contexte de vie-J'ignore de qui vous tenez ces termes de "anxiété généralisée" qui décrit un ensemble de "signes" ou "un syndrome" comme nous disons ,trouble de "personnalité dépendante" et "situation de panique" étiez-vous déjà suivie par un collègue psychiatre ou psychologue? Etiez-vous déjà en thérapie? vous n'en dites rien
Naturellement, je n'entends ici, ni discuter ces dénominations, ni leur contenu, et je vous laisse le soin d'en discuter avec votre psychologue
En tout état de cause votre problème réside concrètement en des crises d'angoisse pouvant par moments devenir "des attaques de pani-que" si j'ai bien compris, le tout sur fond de "personnalité dépendante"
En attendant d'avoir des précisons avec le collègue, votre thérapeute,
je vous conseillerais, selon votre souhait, de faire des exercices de resp-iration lente ample et profonde en vous concentrant sur votre appareil respiratoire thorax et abdomen, le tout assise dans un siège confortable
(un fauteuil type "Voltaire" convient parfaitement) sinon couchée sur un plan dur(pas de ressorts)- Faites de l'exercice physique, si possible de la méditation si vous pouvez
J'espère que ces "trucs " vous aideront jusqu'à la consultation de votre psychologue
Bonne chance et cordialement

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 10/04/2016 par Marianne94

Bonjour,

Valider ce diagnostic n'est pas dans nos attributions? Cependant, si vous souffrez d'un attachement douloureux envers votre conjoint, pensez à recourir rapidement à l'hypnose ou à la sophrologie.
Les praticiens pourront vous donner de petits exercices et gestes de PNL afin de vous soulager.
Selon moi, communiquer sur cet attachement est inutile si vous engagez avec motivation les thérapies vous permettant de corriger vos réactions. En parler peut même les encourager.
Vous souhaitant de vous orienter rapidement vers une thérapie appropriée.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 12/04/2016 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour

Vous expliquer peu qui vous êtes et ce qui se passe pour vous établissant vous-même un diagnostic qui n'est certainement pas adapté recherchant ainsi "des trucs magiques" pour aller mieux.
La consultation est trop éloigné pour une personne en souffrance
Je vous conseille de voir un thérapeute mumtireferentiel qui utilise plusieurs méthodes et sera apte à voir ce qui resurgit de votre passé ou ce qui s'active là dans votre présent
Bonne journée

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !