/ / /
/

Comment informer une personne sur ses troubles de la paranoïa ?

Comment informer une personne sur ses troubles de la paranoïa ?

Question posée par Mademoiselle Lilou 27/04/2017

Bonjour à tous,

J'ai fréquenté durant 7 mois un jeune homme de 28 ans : une relation passionnelle qui s'est terminé très récemment.

Dans cette relation très tumultueuse, je me suis très souvent retrouvée face à des comportements incompréhensibles où mon compagnon s'attachait à de minuscules détails qui devenaient une montagne.

Extrêmement sensible, et de façon irraisonnée il s'imagine toujours qu'on lui veut du mal et il réagit avec une extrême violence avec ses proches.

Il a également très souvent l'impression qu'on le manipule et ne cesse de présenter négativement tous les gens qui l'entourent (parents, amis, collègues...).

Régulièrement, à partir d'un détail, et de façon inattendue, il se construit des schémas mentaux délirants et part dans une violence et une haine réelle à mon égard où il m'assène d'insultes et de toute autre choses horribles. Toujours persuadé d'avoir raison et que sa violence est légitime, il projette sans cesse la faute sur les autres.

Mes questionnements sur ces comportements ont étés résolus par un ami à lui psychologue, qui m'a alerté sur ses troubles de la paranoïa.

Ayant bon espoir, je me suis accrochée de longs mois, en ayant trop souvent l'impression de marcher sur des oeufs.

Mais suite à la multiplication de ces schémas de façon extrêmement récurrente (1-2/semaine), et malgré tout mon amour, cette relation commence à me détruire. Voyant mon état se dégrader, j'ai préféré lui dire que nous devions y mettre fin pour notre bien mutuel. Au vu de nos disputes récurrentes, il comprenait très bien.

Seulement, maintenant que nous ne sommes plus ensemble et que tous deux nous souhaitons construire une relation amicale, ces comportements continuent encore. Je ne sais comment faire pour que cela cesse.

Le problème central qu'il n'est pas au courant de son état.

Je l'aime profondément et souhaiterais de tout coeur le garder dans ma vie.

Est-il possible de lui faire ouvrir les yeux sur ses problématiques ?

Un grand merci pour vos réponses.

Suivre la discussion |
| Signaler
Répondre

Vous devez être membre expert pour répondre à cette question.
Rejoindre notre réseau d'experts

3 réponses d'expert

salim djelouat

pr. bioclinicien -expert médical -auteur scientifi

Expert

1 vote expert

Experts d'accord avec cette réponse :

1 vote réponse utile

Le 28/04/2017

Bonjour Mademoiselle Lilou

On ne peut pas ouvrir les yeux comme vous dites à une personne paranoïque ?
Mieux vaut consulter en service spécialisé
bonne journée

MG
maurice gaillard

psychologue et aide aux victimes | psy_vincennes

Expert

1 vote réponse utile

Le 27/04/2017

Bonjour,
« Est il possible de lui faire ouvrir les yeux sur ses problématiques » . ?
Pourquoi pas, à condition qu’il soit demandeur et que cela passe par quelqu’un hors de son entourage, et de préférence un professionnel.
Vous voulez garder comme ami quelqu’un que vous dites aimer profondément et le garder dans votre vie. Cela va visiblement au-delà de la simple amitié et rend cette relation plus complexe que vous ne le pensez.
Vouloir à tout prix tirer d’affaires, rendre supportable, digne d’amitié, quelqu’un qui vous rend la vie impossible, m’amène à penser que votre désir de bien faire risque au contraire de lui montrer ses faiblesses et augmenter sa rancoeur à votre égard.
Enfin, si vous cessez toute relation avec lui, soyez vigilante de ne pas retomber dans le même scénario avec un autre, scénario du persécuteur et de la victime qui veut le sauver malgré lui.
Cordialement

DJ
dr anouar jarraya /tunis tunisie

psychiatre psychothérapeute sexologue | cabinet médical (adultes & enfants)

Expert

1 vote réponse utile

Le 28/04/2017

Dr Anouar Jarraya psychiatre psychothérapeute Tunis Bjr Mlle Lilou

Vous ne dites rien sur votre contexte de vie, ce qui aurait pu grandement éclairer la situation: apparemment c'est votre premier amour? Vous parlez d'une "relation passionnelle(partagée?) qui s'est terminée(?) très récemment" A vous lire, je ne suis pas certain qu'elle le soit pour vous-"je l'aime profondément et souhaiterais de tout cœur le garder das ma vie" écrivez-vous c'est beaucoup plus que de l'amitié dont vous parlez ça vaut le "Va je ne te hais point" de Chimène à Rodrigue
Quel âge avez-vous et que faites-vous dans la vie ? Et lui que fait-il? Avec qui vit-il? chez ses parents? Avez-vous connu sa famille et ses parents surtout?
Vous parlez d'une "relation tumultueuse où vous vous étiez accrochée durant de longs mois" malgré la haine et les insultes que vous subissiez
Donc vous étiez passionnellement attachée à lui,en dépit(sinon à cau-se?) de ses violences-Vous vous lassez et un ami à lui, psychologue vous révèle les troubles tels que vous les citez(je ne peux ici ni nommer ni discuter son diagnostic notre charte nous l'interdit-
Vous dites que tout en le quittant, vous voulez le garder comme ami et
lui "faire ouvrir les yeux sur ses problématiques"
l'idée est louable mais comme vous le dit déjà mon collègue Gaillard,il faudrait que cela ait lieu hors de son entourage(éloigner les "persécu-teurs") et en présence d'un professionnel, le tout sur sa demande exp-resse:vu l'atmosphère de méfiance, suspicion et violence verbales de sa
part il me parait illusoire d'espérer un tel scénario: vous voudriez le tirer d'affaire sans son consentement, et vous risquez de vous attirer au contraire sa méfiance, sa haine et sa violence à l'opposé de votre attente: vous risquez de rééditer les scénari du passé qui vous ont poussée à la rupture car tout sera lu sinon interprété selon SA GRILLE de lecture-
Je vous rends attentive au risque de relations orageuses qui iront cres-cendo si vous formez un couple avec lui et aux risques pour les enfants qui seraient éventuellement conçus et élevés dans ce type de relations
Enfin et comme vous le dit très judicieusement mon collègue, si vous vous séparez de lui, soyez vigilante dans vos nouvelles relations pour éviter un partenaire du même type-Je vous conseille de consulter un psychothérapeute qui vous aidera à mieux vous connaître dans la sphère relationnelle ; apparemment votre langage du corps vous désigne aux manipulateurs
Bonne chance et courtoisement



Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
DB
danièle beurtin

sophrologue, sophrothérapeute

Nouvel expert

iC
isabelle colleau

psychopraticienne, educatrice de la santé | isabelle colleau

Expert

marie- hélène etoc

psychothérapie , sophrologie , gestion du stress . | psy morbihan-formatrice control feeling

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique psychothérapie

Tout le guide pratique