9 solutions pour vaincre sa peur de l'eau

L'eau est nécessaire à nos besoins et se baigner est une véritable source de bien-être. Toutefois, l'aquaphobie peut présenter un handicap pour celui qui est touché. Heureusement, il existe des techniques pour apprendre à se réconcilier avec la nage.

Apprivoisez l'eau à domicile

Avant de plonger dans le grand bain, vous pouvez vous entraîner dans une baignoire. D'ailleurs, l'enfant y découvre les plaisirs de l'eau dès le plus jeune âge : s'immerger, mettre la tête sous l'eau, se détendre dans la mousse…

Vous pouvez également aménager votre salle de bain pour qu'elle devienne un véritable espace de relaxation, avec l'installation :

  • d'un spa ;
  • d'un sauna ;
  • ou d'un hammam.

Faites un stage contre l'aquaphobie

De nombreuses piscines proposent des stages afin de maîtriser la phobie de l'eau. Petit à petit, encadré par des personnes rassurantes, le phobique apprend à apprivoiser l'environnement aquatique et prend plaisir à flotter, par l'acquisition de techniques de respiration, d'immersion et de flottaison.

Phobie

Article

Lire l'article Ooreka

Choisissez un cadre agréable

Pour maîtriser sa peur, il convient d'être à l'aise dans l’environnement aquatique. Il peut s'agir d'une piscine, d'un lac ou d'une plage que vous connaissez bien. Un environnement familier s'avère un atout non négligeable.

La température de l'eau influe également : une eau froide même si elle est excellente pour la peau, incite à bouger constamment tandis qu'une eau chaude invite à la relaxation.

Lire l'article Ooreka

Offrez-vous un pince-nez

La plupart des personnes qui ne savent pas nager réagissent très violemment à l'entrée de l'eau dans leurs narines. Cette expérience déplaisante peut entraîner un rejet de toute tentative de nage. Pour éviter ce petit désagrément, prévoyez un pince-nez.

Lire l'article Ooreka

Entourez-vous de personnes de confiance

La famille ou les amis peuvent vous aider à vaincre votre peur en vous accompagnant et vous rassurant. En revanche, si vos proches se montrent trop empressés ou partagent également cette phobie, mieux vaut faire appel à un coach ou à un maître nageur certifié.

  • Celui-ci vous proposera quelques exercices personnalisés tout en s'adaptant à votre rythme.
  • En côtoyant des personnes à l'aise avec l'élément eau, vous aurez peut-être un déclic.

Faites une séance de sophrologie

La sophrologie est une technique de développement personnel presque toujours dirigée par un praticien. Ce dernier guide puis prescrit des exercices pour canaliser le stress. Comme le yoga ou la relaxation, la sophrologie permet de se détendre totalement, de libérer son énergie et de retrouver un équilibre entre corps et esprit.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Confiez-vous à un thérapeute

Un psychologue peut vous aider à déterminer les causes de votre peur aquatique, ses facteurs déclencheurs et vous aider à trouver des solutions.

L'aquaphobie peut avoir des causes diverses :

  • Un traumatisme causé par une mauvaise expérience.
  • D'autres peurs profondément enfouies indépendantes de la peur de l'eau.
Lire l'article Ooreka

Laissez-vous tenter par une thalasso

La thalassothérapie associe l'eau au plaisir. Rien de tel qu'une cure de volupté ! Dans une eau pure, peu profonde et délicieusement chauffée, vous plongerez dans les délices du bien-être, libéré de vos craintes !

  • Comptez tout de même 1 000 € environ la semaine.
  • Sachez que vous pouvez vous faire rembourser cette cure sous certaines conditions.
  • Vous pouvez aussi choisir d'être hébergé sur place ou non, avec ou sans demi-pension.

En outre, ce peut être l'occasion d'un week-end en amoureux lors d'un tête-à-tête aquatique.

Amusez-vous !

L'eau ne sert pas seulement à nager et à se laver ! Vous pouvez aussi et surtout vous y amuser à tout âge ! Éclaboussures, jeux de raquettes ou de ballon, ces activités ne sont pas seulement réservées aux enfants et sont un bon moyen d'oublier ses inhibitions.

Lire l'article Ooreka

À éviter

Certaines techniques pour apprendre à nager ont définitivement prouvé leur inutilité, voire leur dangerosité.

Si vous accompagnez dans l'eau une personne phobique ou qui ne sait pas nager :

  • Ne la jetez pas dans l'eau.
  • N'emmenez pas un enfant au large pour l'obliger à nager.
  • Ne lâchez pas cette personne des yeux et restez toujours à portée de main.
  • Prévenez toujours les maîtres-nageurs de votre démarche.

Ooreka vous en dit plus

Si la phobie dépasse parfois la simple crainte, des excès peuvent apparaître, comme la peur de se laver les cheveux, par exemple. Dans ce cas, il devient nécessaire d'étudier des solutions avec son médecin.

Pour aller plus loin :

Quelques contenus pour dédramatiser :